Les sorties ciné du moment

Où l'on parle cinéma avec des critiques des Inrocks, Premiere et Picsou Magazine
Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 19 juil. 2019 10:22

Altaïr a écrit :
18 juil. 2019 15:37
Koss a écrit :
18 juil. 2019 12:13
Je préfère ça 100 fois aux marvels qui se prennent trop au sérieux.

C'est quoi les Marvels qui se prennent trop au sérieux ? (vraie question, parce que, à part un film ces dernières années, je vois pas).
Ben... dans ceux que j'ai vus :
Winter Soldier, Civil War, Ultron, Black Panther, Infinity War...
J'imagine qu'Endgame rentre aussi dans cette catégorie mais pour le moment j'ai passé mon tour.
Bof, je t'avoue. Je trouve que tout est systématiquement désamorcé par une blague, même dans Infinity War.
On est loin de l'ambiance des Raimi ou de Logan par exemple.


@Gimo : Complètement d'accord avec toi. Je reste persuadé que le personnage de Forky et sa dimension méta aurait du être le centre du film. Il est trop laissé derrière la vitre dans le magasin d'antiquité selon moi.

Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 27 juil. 2019 00:04

Image

Oh Aja
Y a vraiment moyen Aja
Le ciné c'est ta catin Aja, genre en Crocodile baby tu dead ça
Oh Aja
Y a vraiment moyen Aja
Le ciné c'est ta catin Aja, genre en Crocodile baby tu dead ça


Le film de l'été.
Filez un blockbuster à Aja bon sang !

17/20

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 515
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 610 fois
A été remercié : 515 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Nicknackpadiwak » 27 juil. 2019 08:07

Tu trolles ou il est vraiment bien?

Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 27 juil. 2019 10:14

C'est un très bon film.

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 515
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 610 fois
A été remercié : 515 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Nicknackpadiwak » 10 août 2019 21:55

Image

Je serai bref, ce film est un condensé d’énergie optimiste, un tourbillon d’humanité, un feel good movies dans le meilleur sens du terme c’est-à-dire qui donne le sourire, mais sans être béatement positif, un long métrage jamais voyeur ni patho, même avec les personnes handicapées, mais plein d’amour pour ses personnages et l’être humain en général. Il y a même en fond, et bien que je ne pense pas que cela soit vraiment voulu, une critique du fonctionnement de notre société actuelle qui veut l’impossible alliance du social et du rendement.

Bref, je conseille vraiment de film.

Note 7,5/10

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 515
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 610 fois
A été remercié : 515 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Nicknackpadiwak » 19 août 2019 10:38

Image

Le film est, en fait, facile à résumer : il s’agit d’une balade dans le Hollywood et le Los Angeles des années 60 fantasmés et fétichisés par Tarantino. En effet c’est quasi trois heures de clins d’œil, de références, de nonchalance dans lesquels le cinéaste injecte toutes ses thématiques habituelles et fantasmes sexuels (les pieds féminins entre autres), ainsi que son savoir-faire (avec notamment ces montées de tension progressives telle la séquence dans le ranch ou ce moment fou où il arrive à créer un suspense à partir de la question de savoir si un acteur va réussir à se souvenir ou pas de son texte). C’est certes un vain, mais je me suis pris au jeu et j’ai adoré me laisser promener dans ce film au rythme des voitures rutilantes, la radio à fond.
Spoiler
Show
Concernant la fin, tout comme Inglorious Bastards, ce film revisite l’histoire et propose un dénouement différent de la tragédie de Sharon Tate en versant dans la traditionnelle violence extrême dérangeante (les rires dans la salle de cinéma lors de la scène de la piscine m’ont fait bizarre) faisant office de catharsis. Dans le fond, l’idée n’est pas mal (le film est de toute façon présenté comme un conte) et permet de surprendre le spectateur (même si je l’avais vu arriver, dès que Brad Pitt s’en va promener son chien). Par contre, je pense aux proches des victimes, cela doit être bizarre de voir leur drame ainsi revisité.
Reste aussi le souci de l’écriture des personnages féminins dans les films de Tarantino. Parfois sublimées ou mises en tête d’affiche dans certains films, dans les autres, le cinéaste a la mauvaise habitude de leur faire parfois subir des traitements extrêmes et violents (les 8 Salopards ou le premier quatuor du Boulevard de la Mort). Cela se confirme ici avec le final
Spoiler
Show
et la violence subie par les hippies, difficilement supportable, mais présentée dans un mode quasi humoristique.
Idem pour le troisième personnage du film, à savoir Sharon Tate, qui traverse le film sans jamais s’incarner, comme un fantôme en devenir. On sent Quentin plus intéressé par la relation d’amitié masculine incarné par Cliff et Rick. Du coup, puisque j’y suis, il faut vraiment vanter la performance des deux, Leonardo DiCaprio est top, voire touchant parfois dans le rôle d’un acteur dépressif et effrayé de voir le déclin de sa carrière arriver si tôt, tandis que Brad Pitt transpire la classe, avec un personnage ambigu au passé trouble.

Bref Tarantino fait du Tarantino, mais il le fait bien une nouvelle fois. Jubilatoire, excessif et régressif, ce fut pour moi un chouette moment cinéphile, d’autant que derrière le vernis sophistiqué se trouve, encore une fois, une véritable déclaration d’amour du réalisateur au Cinéma !

Note 9/10

Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 20 août 2019 11:32

Image


Tout ce qu'a dit Nick est vrai.

Sauf que ça fait pas un bon film selon moi.

Ce n'est pas un film désagréable et je ne me suis pas ennuyé, mais ça ne raconte pas grand chose. Car comme toujours chez QT, le propos n'est pas creusé. Propos qui d'ailleurs était devinable dès la première bande-annonce et si on connait un peu son cinéma.
Spoiler
Show

Dire que le cinéma, c'est plus fort que la vie, c'est quand même vachement con-con, je trouve.
Et c'est dommage car à partir d'un postulat comme cela (le cinéma fait d'un looser comme Cliff un héros de cinéma en sublimant son rôle dans sa série et dans sa vie), il avait tant de matière à creuser.
Les deux personnages masculins sont les plus intéressants et globalement à part Margaret Qualley, les rôles féminins ne sont pas écrits.
C'est bardé de citations masturbatoires (Zoé Bell qui est la cheffe des cascadeuse, Di Caprio qui prend le chemin inverse de Pam Grier dans Jacky Brown, reprise du fameux plan de la gare d'Il était une fois dans l'Ouest, etc.) qui ne vont nul part... Sauf peut-être dans une espèce de défense de QT de la violence de son cinéma qu'il mêle maladroitement à un propos sur MeeToo. Le seul mérite peut-être du film, c'est qu'il donne des clefs de lecteur pour ses autres films, ce qui est toujours intéressant.

10-11/20

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 515
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 610 fois
A été remercié : 515 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Nicknackpadiwak » 21 août 2019 11:21

J'ai liké pour la phrase "Tout ce qu'a dit Nick est vrai.". Après, j'ai pas lu.

Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 17 oct. 2019 10:44

Image

C'est beau un cinéaste qui vieillit. Un cinéaste qu'on a suivi et qui malgré ces hauts et ces bas (Romain Duris dans le futur, dans un Paris ensablé) parvient malgré tout à tenir une continuité et une cohérence certaine dans son cinéma, tout en parvenant à se ré-inventer

Le film est vraiment très beau et particulièrement touchant. Klapisch parvient à capter l'essence d'une génération auquel il n'appartient pas, sans poser toutefois de regards condescendant. Les acteurs sont vraiment bons (Civil encore <3) et nous emportent sans trop de mal.


16/20



Image

C'est triste un cinéaste qui vieillit.

J'aime vraiment beaucoup James Gray, mais je pense sincèrement que depuis "La Nuit nous appartient", il n'y est plus.
Ce Ad Astra que j'attendais beaucoup n'est que la reprise, en beaucoup moins bien, de ces autres thèmes fétiches. Le film souffre particulièrement de la comparaison avec "The Lost City of Z", dont il reprend la structure principale et l'intrigue. Ad Astra offre même un remake de la superbe scène de course-poursuite en voiture de "La Nuit nous appartient" en dix fois moins intense.

Le film est affreusement chiant et expose immédiatement son intention dans les premières minutes.

Un peu triste, oui.

07/20

Spoiler
Show
Je conchie les films de genre et j'encense les films de bobo parisiens. Peut-être qu'après tout, c'est moi qui vieillit....

Avatar du membre
Antofisherb
Messages : 62
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:29
A remercié : 76 fois
A été remercié : 44 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Antofisherb » 17 oct. 2019 18:29

J'aime bien ton avis sur Deux moi mais j'aime pas ton avis sur Ad Astra. J'attends ton avis sur Joker pour départager :p

OmarKhayyam
Messages : 98
Enregistré le : 28 janv. 2019 23:59
A remercié : 80 fois
A été remercié : 79 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par OmarKhayyam » 20 oct. 2019 15:37

Image

Je vais être très bref : j'ai adoré.

Le propos est très simple, et parfois un peu confus.
Spoiler
Show
(Par exemple le réalisateur décrédibilise tout ce qu'il développe sur l'exclusion et le handicap avec sa blague sur les nains.)
Mais le trait a beau être forcé (REGARDEZ COMME ON EST SOMBRES), c'est quand même très bien fait, bien écrit et très bien réalisé, le tout étant en plus porté par un Joaquin Phoenix effectivement magistral et un scénario tragique pleins de surprises et de scènes magnifiques.
Spoiler
Show
Par contre c'est moi ou l'incarnation de Phoenix est parfaitement complémentaire de Ledger ?
17/20

Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 21 oct. 2019 22:26

Image

C'est un film qui ne dit jamais la vérité. Chaque image, chaque moment est un mensonge, qui peut n'être présent que dans l'esprit du Joker.
J'ai d'ailleurs tendance à penser que la seule vérité est cette scène magnifique (la meilleure du film selon moi) où Joaquin Phoenix danse des toilettes.
Phoenix est d'ailleurs assez fabuleux, étant capable au sein d'une même phrase de passer d'un discours le plus rationel possible à un trébuchement sur un mot qui invalide tout le reste. Et à part Jeffrey Wright, je vois vraiment peu d'acteurs capable de faire ça.

Pour le reste et malgré de belles images, le film reste tranquillement sur des rails, n'étant jamais capable de transposer la folie de son personnage dans sa mise en scène très corseteé, là où Nolan laissait complètement exploser sa caméra dès qu'Heath Ledger entrait sur scène. Tout est relativement présivible de la première image à la dernière scène choc, dans un discours assez con-con qui ne prend jamais vraiment de risque, ni de folie, ce qui au vu du sujet, est un comble.


13/20

Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 31 oct. 2019 22:45

Octobre fut beau :


Image

Ca m’a renversé de part en part. Le héros, travailleur sous traitant pour Amazon livrant des colis pour faire subsister sa famille, voit sa condition fermée et cadnacée avant même que le film commence, dans un pacte faustien que le héros a accepté hors champs. Le film démontre avec une froideur mathématique que le pacte capitalistique de la protection et le bien être familial obtenu en l’échange d’un travail rémunérateur n’est qu’un mensonge et que le système vient atomiser absolument tout lien de solidarité entre les êtres.

C’est un film très dur qui ne laisse aucune porte de sortie, aucune échappatoire aux travailleurs quelqu’ils soient à travers le monde. On ressort de là avec ce sentiment mêlé de colère et de tristesse assez vive.

18/20





Image

Céline Sciamma sublime la sororité dans une œuvre absolument immense. C’est beau à pleurer et ce, à tous les plans. Elle mélange les couleurs, les lumières et les formes pour parvenir à toucher la grâce, le dialogue entre les arts et la vitalité unique de la féminité dans un monde patriarcal. Il y a deux scènes notamment qui viennent coup sur coup porter l’estocade : un chant de femmes autour du feu dans un plan panoramique liant toutes les altérités et les conditions et le dernier plan du film qui lui répond et qui vient en un très long zoom faire ressurgir toute la force, la beauté, la colère et l’amour des 2h qui viennent de s’écouler.

Œuvre ultime de Sciamma, incroyable de bout en bout qui vient s’ajouter à sa filmographie assez parfaite.

19/20

Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 22 nov. 2019 12:06

Vroum vroum le capitalisme


Image


Elles sont de toutes les conversations. De tous les plans. Les voitures ne sont pourtant absolument pas le sujet du film.


En 2013, puis 2017, James Mangold sort deux films sur Wolverine. Le premier est une daube, visiblement parasité par une production pénible. Le deuxième est probablement la seule œuvre d'artiste sur un super-héros sortie ces dernières années. Le film parle de ça. De cette difficulté implacable pour un ariste de faire sa place à Hollywood où dans une industrie quel qu'elle soit. Le film démontre brillamment l'impasse absolue que constitue le compromis d'un ou d'une artiste au sein d'une grosse machine et son célèbre "Je vais changer les choses de l'intérieur". La seconde voie, celle de l'artiste hors du système, ne fonctionne d'ailleurs pas vraiment non plus. En VO, le film s'appelle Ford VS Ferrari et si les seconds sont supposés être les méchants du film l’allégeance de Mangold semble plutôt aller vers eux.

C'est brillant d'écriture et d'interprétation. Bales est comme possédé dans un rôle qui lui convient à merveille et Damon (que j'aime beaucoup) offre un magnifique avant-dernier plan du film.

Le meilleur blockbuster de l'année.


17/20

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 418
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 425 fois
A été remercié : 379 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Altaïr » 09 déc. 2019 13:49

Ce WE on a vu J'ai perdu mon corps

Image

Chef d'oeuvre.
Sur la forme, le film est sublime, avec une mise en scène géniale, des cadrages hyper originaux et toujours pertinent, une ambiance sonore au moins aussi travaillée que le graphisme... Un sans faute.
Côté histoire, on est dans l'émotion pure, et ce film parvient à jouer sur nos nerfs comme pas deux, sans toutefois jamais franchir la "ligne rouge" où on serait pris en otage émotionnellement. Les dialogues sont topissime (Ah, la scène de l'interphone !).

Bon par contre âmes sensibles s'abstenir... Y'a une scène que je ne suis pas prête d'oublier.

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 418
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 425 fois
A été remercié : 379 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Altaïr » 15 déc. 2019 22:05

Bon j'ai vu la Reine des Neiges 2, aussi. Bon.

Image

ça chante beaucoup. BEAUCOUP.
TROP.
C'est trèèèèès très cucul.
J'avais deviné à peu près tout le scénario dès la fin du prologue.
Graphiquement, comme toujours avec Disney, on sent que tout a été lissé pour plaire au plus grand nombre et vendre des jouets par milliers, gommant au passage toute originalité artistique alors que dieu sait qu'ils ont des bons chez eux. Quel gâchis de talent.

Cela dit j'ai été tout de même sensible à la magie graphique de certaines scènes. Mais souvent avec la sensation d'avoir déjà vu ça ailleurs (dans Avatar, dans Gris....). Même si le scénario et les personnages sont totalement dénués de complexité, le film véhicule tout de même des messages positifs - c'est terrible qu'on en vienne à célébrer un Disney qui célèbre la sororité plutôt que la recherche du prince charmant, mais bon on en est là....

Ah, et on a eu un vrai bon gros fou-rire lors de la chanson de Kristoff. C'est tellement gros que je me demande si ce n'est pas un troll voulu...

Bref c'est un objet sans grand intérêt artistique, mais plutôt inoffensif. Le premier ne m'avait pas beaucoup plus plu, mais au moins le personnage d'Elsa m'avait alors réellement émue - et parlé. Là on est dans un film bien plus aseptisé.

Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 16 déc. 2019 11:53

Altaïr a écrit :
09 déc. 2019 13:49
Ce WE on a vu J'ai perdu mon corps

Image

Chef d'oeuvre.
Sur la forme, le film est sublime, avec une mise en scène géniale, des cadrages hyper originaux et toujours pertinent, une ambiance sonore au moins aussi travaillée que le graphisme... Un sans faute.
Côté histoire, on est dans l'émotion pure, et ce film parvient à jouer sur nos nerfs comme pas deux, sans toutefois jamais franchir la "ligne rouge" où on serait pris en otage émotionnellement. Les dialogues sont topissime (Ah, la scène de l'interphone !).

Bon par contre âmes sensibles s'abstenir... Y'a une scène que je ne suis pas prête d'oublier.
Un peu plus retissant pour ma part. Globalement, c'est un chouette film, notamment sur les scènes de la main. L'animation est franchement dingue, avec des vrais partis pris de mise en scène.

Après, j'ai vraiment un gros problème avec la fin, qui m'a donné l'impression que le film n'était pas terminé, ou en tout cas que ces idées n'allaient pas jusqu'au bout.

15/20

Avatar du membre
Koss
Messages : 552
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 526 fois
A été remercié : 603 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 22 déc. 2019 18:06

Image


J.J Abrams ne sait pas écrire un scénario. Il s'agit depuis le début et dans tous ces films de personnage en course après un MacGuffin. C'est Tom Cruise qui court après une patte de lapin dans MI3. C'est Rey qui cherche le sabre et la carte de l'endroit où se trouve Luke., dans SW7. Il y a cette anecdote de Chris Pine qui raconte que sur le tournage de Star Trek, JJ lui donnait seulement des indications de courir et de parler vite. Cet épisode n'échappe pas à la règle et fait enchainer à nos trois héros 3 macguffin de suite (il y en a même un 4ème) pour trouver l'emplacement de l'ennemi. J.J semble faire le pari que le spectateur est débile et ne va pas voir les trous béans dans son scénario : pourquoi ce personnage se téléporte ? Pourquoi ce personnage laisse-t-il tel objet là ? Ect. C'est abbérant de connerie jusqu'à un final qui ne va même pas expliquer le noeud du scénario.

J.J Abrams ne sait pas filmer. Il fait seulement illusion lorsqu'il imite le style d'autres réalisateur, Spielberg dans Super 9 et George Lucas dans l'épisode 7. Ce film est extrêmement moche, avec des plans numériquement pas terminés (ce qui devient la norme à Hollywood) et des effets de flous affreux. Tout le film a été fait dans la précipitation et ça se sent à tous les plans.

J.J Abrams (et Disney) est un lâche. C'est la nouvelle politique Hollywood qui a laissé tomber toute ambition créative pour suivre les recommandations du marketing. Les fans les plus vociférant n’aimaient pas l'épisode 8 ? On va revenir dessus. Les fans trouvaient BVS trop sombre ? On vire Snyder. C'est Paramount qui refait en catastrophe Sonic après les premiers retours. Abrams revient donc sur les éléments sur lesquels les fans (souvent d'extrême droite et machiste) avaient gueulé jusqu'à la nausée, du plus symbolique au détail. C'est une abdication en bonne et dû forme, extrêmement gênante pour tous le monde, de Rian Johnson bien sûr, aux fans qui ont adoré le 8 (dont moi) et même pour ceux qui avaient été plus critiques (et qui ne semblent pas vraiment aimer l'épisode 9, à voir les premiers retours).

C'est un véritable accident industriel, du même genre que BVS, comme Hollywood en produit de plus en plus, dans un ère où les vrais réalisateurs de b;blockbuster ont tous été mis de côté. Ces deux dernières années, je compte véritablement deux blockbusters qui m'ont vraiment enchanté et heureusement début 2020 devrait donner lieu à deux beaux films. En attendant, le retour du roi en décembre 2021, comme le messie.


07/20


V > IV > VIII > Clone Wars (la vraie série) > VI > Rogue One > III > VI > I > II > IX > The Mandalorian > Solo

OmarKhayyam
Messages : 98
Enregistré le : 28 janv. 2019 23:59
A remercié : 80 fois
A été remercié : 79 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par OmarKhayyam » 22 déc. 2019 19:26

J'ai pas encore vu le IX (pas la thune) mais ce que t'écris me rends carrément triste. Car en fait au fond ce que tu décris c'est pas qu'un mauvais film. Mais c'est le triomphe des fans les plus toxiques. De tout ceux qui chient sur les films un peu différents car c'est pas comme ça que leur doudou doit être. De tout ceux aussi qui vont jusqu'à harceler des acteurs car un peu racisés, ou qui voient dans le moindre personnage ni blanc ni mâle ni hétéro la mort de la licence car "la sf ceypapolitik !!!!!!"
Spoiler
Show
D'ailleurs Rose aurait été carrément évincée du film ?

Avatar du membre
Youkoulayley
Messages : 85
Enregistré le : 13 janv. 2019 12:36
A remercié : 21 fois
A été remercié : 115 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Youkoulayley » 23 déc. 2019 10:39

Image

Bordel à queue que ce film est mauvais. Koss a bien résumé ce qui fait que ce film ne va pas du tout, à force de vouloir contenter les fans on sort un film qui n'a aucun sens (déjà en tant que film en lui-même) mais en plus dans la saga dans laquelle il s'inscrit. Et je pense que c'est surtout le deuxième point qui me met hors de moi. Que le film soit mauvais je peux vivre avec, mais qu'il renie à la fois le précédent film et globalement tout le reste de la saga ça je peux pas.

Attention je vais spoiler comme un connard :
Spoiler
Show
Ça avait été annoncé avec les bandes annonces mais le retour de Palpatine me laissait un peu sceptique. Quel était l'intérêt ? Il y avait déjà vachement à faire avec Kylo Ren.
Mais à la limite pourquoi pas, si c'est bien amené me disais-je. Et bah non, le retour de Palpatine n'a tellement aucun sens qu'il est annoncé dans le texte déroulant dans la PREMIÈRE phrase. Sans explications, sans rien, tout est jeté à la figure du spectateur sans une once de respect.

Après tout ça, on assiste à un enfant (JJ) à qui on a pris son jouet (Rian) et qui est vénère. La coup du jet du sabre, faisons une petite remarque dessus. les chevaliers de Ren ? Mettons les dans le film parce que c'est cool. Rose ? Dégageons là, les films préfèrent lui envoyer des menaces de mort, faudrait pas qu'elle soit en personnage récurrent. Les parents de Rey sont personne ? LOL NON, en fait ses parents c'étaient personne mais quand même ton père c'est le fils de Palpatine trololo.
Mais quel est l'intérêt bordel ? Pourquoi vouloir à tout prix rattacher Rey à quelqu'un (surtout que là c'est un personnage qui revient en mode yolo de nulle part et du coup la révélation tombe complétement à plat).

Au final, le seul truc qui marche plutôt bien dans ce film c'est la dyade entre Kylo et Rey, et c'est quelque chose qui marchait déjà plutôt bien dans le 8 (merci Rian). Bon, même si la fin de cette relation est réellement à chier, le bisou j'ai jamais vu quelque chose d'aussi ridicule et out of characters.
Ce film m'énerve, très très fort. Parce qu'au delà d'être un mauvais film, c'est un film qui prend à la fois ses spectateurs pour des gros débiles, mais en plus à vouloir faire du fan service à gogo, Disney se met à dos les fans et donc forcément moi (tremblez Disey, Youk n'est pas content :langue: )

4/20
En attendant, le retour du roi en décembre 2021, comme le messie.

Tu parles de James ? Il va le sortir son film ?

Répondre