Les sorties ciné du moment

Où l'on parle cinéma avec des critiques des Inrocks, Premiere et Picsou Magazine
Répondre
Avatar du membre
Marie-Louise
Maire de Série-All
Messages : 1055
Enregistré le : 29 janv. 2019 22:42
A remercié : 986 fois
A été remercié : 674 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Marie-Louise » 28 sept. 2021 10:33

Et du coup, c'est quoi les meilleurs plans de la foire au vin chez Carrefour ?

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 04 oct. 2021 14:34

En fait, pas tellement, car si tu reprends bien la scène, ce n'est pas improviser ses pas qu'il faut,

Il me semble bien que le film docu que regarde Paul explique que c'est de l'improvisation.

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 467
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 329 fois
A été remercié : 571 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par elpiolito » 04 oct. 2021 15:28

Marie-Louise a écrit :
28 sept. 2021 10:33
Et du coup, c'est quoi les meilleurs plans de la foire au vin chez Carrefour ?
Bordeaux rouge : château larose perganson - 9€95
Bourgogne rouge : Nicolas potel - 9€50
Languedoc blanc : domaine cibadies - 4€50

Avatar du membre
Galax
Messages : 567
Enregistré le : 29 janv. 2019 01:45
A remercié : 515 fois
A été remercié : 452 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Galax » 04 oct. 2021 15:43

Koss a écrit :
04 oct. 2021 14:34
En fait, pas tellement, car si tu reprends bien la scène, ce n'est pas improviser ses pas qu'il faut,

Il me semble bien que le film docu que regarde Paul explique que c'est de l'improvisation.
Ok, jai peut être pas fait gaffe. Le moment où Paul en reparle à sa mère, il a l'air d'etre en mode "fais exactement comme moi je vais reproduire un truc", mais peut être qu'il improvise et qu'elle le copie.

Pendant ce temps dans la salle, j'ai entendu ma voisine dire : "olala pieds nus sur le sable quand même". Comme quoi, on a pas tous les mêmes préoccupations...

Avatar du membre
Manew
Messages : 177
Enregistré le : 30 janv. 2019 07:01
A remercié : 142 fois
A été remercié : 172 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Manew » 06 oct. 2021 16:07

Je vois que ça parle d'un vrai sujet ici alors voici mon avis perso (c'est un c/c de discord déso pour la forme)

ce que j'ai kiffé :
- les images. Franchement visuellement le film est monstrueux. Les couleurs qui manquent vraiment de contraste et le filtre jaunis/gris tout au long du film, mais dans l'ensemble c'est une vraie claque visuelle. Chaque plan est travaillé comme un tableau de maître c'est réellement impressionnant.
- le thème sonore principal
- Chalamet ! Il est vraiment bon. J'ai bien aimé le casting de Chani aussi. Stilgar est ok sans plus (c'est plutôt son interprétation qui m'emmerde parce que j'ai intégré Stilgar comme un sage et pas comme un chaotic neutral badass qui fait le malin).
- le traitement global du thème. Franchement c'est bien foutu, on pige vraiment beaucoup de choses alors que le lore est très complexe de base
- les vers sont très réussis (mais je préfère ceux du jeu hihi)

ce que j'ai vraiment pas aimé et qui m'a dérangé :
- la BO : dans l'ensemble c'est quand même pas ouf et bien sûr le film cède aux BROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOM dégueulasses là (ça a un nom cette mode de merde d'ailleurs ?)
- la différence de temporalité entre les deux moitiés du film. Première partie tu te dis "ouah à la vitesse à laquelle ça va on aura le temps de renverser les harkonnen d'ici 1h. Puis arrive la deuxième moitié avec 20mn d'orni dans la tempête et 20mn d'un des pires combats de l'histoire qui est en plus le combat final (alors que sur la première moitié les bastons sont vraiment réussies).
- Jessica. Vraiment. C'est un problème. Il y a pas une scène où elle ne chiale pas. Je sais pas si c'est propre au bouquin, mais même dans un putain de jeu où c'est 500 pixels, elle est bien plus émotive et touchante
- L'émotion ! ça manque bordel. Beauuuuuuuuucoup trop de choses sont forcées par des artifices. Genre le moment où un perso meurt, qu'il soit osef ou pas, t'as des voix qui gueulent en fond sonore pour te montrer "REGARDEZ C'EST TRISTE ET INTENSE !"
- Le mysticisme : il est bien présent et il y a plein d'aspects cools que j'aurai pu mettre dans ce que j'ai kiffé, mais au final ils en font des caisses aussi. T'as une vision toutes les 3mn, elles sont pas toutes indispensables, elles auraient pu être suggérées ou plus finement amenées
- batista, khal drogo, et brolin, franchement, c'était tellement pas l'idée que je me faisais des persos. Dans le lynch ils m'allaient, dans le jeu ils sont oufs ! après encore une fois là j'ai pas lu donc je sais pas quel image mentale j'en aurai après avoir lu

Dans l'ensemble c'était une belle expérience mais un film très moyen.

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 07 oct. 2021 14:43

Image

C'est tellement rare que je ne m'y étais plus habitué, de voir de l'action correctement filmée au cinéma. Pas de caméra tremblante. Pas de bouillie d'effets numériques. Juste des cadres propres, de la recherche visuelle constante et surtout des idées de mises en scène. Au cinéma ! Oui, je sais c'est fou.

Alors forcément avec des telles bases, le film part très bien et permet de fournir un cadre propice à développer un propos. Et il en fallait du propos pour parvenir à faire la synthèse des 4 films précédents. Certaines choses tiennent, d'autres non et au moins deux personnages se retrouvent sacrifiés, mais l'essentiel est préservé : le film parvient à tirer une ligne thématique entre Casino Royal et celui-ci, qui de son titre à sa finalité, parvient à créer un tout cohérent (oui oui) sur l'ère Craig.

J'y suis partispeu confiance et j'en suis ressorti franchement convaincu.


16/20

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 13 oct. 2021 18:33

Image

Ridley Scott, pour moi et pour d'autres, a toujours été bicéphal. D'un côté, un type capable de faire un découpage de séquence parfait comme le final du premier Alien, de filmer une scène d'action comme l'ouverture de Gladiator et de l'autre, un réalisateur qui admet ne faire plus qu'une seule prise par plan par flemme, qui saborde son propre lèg et qui sort des films franchements embarassant (les deux derniers Alien, Robin Hood, A Good Year, etc.) Depuis American Gangster, la seconde partie avait gagné et j'avais franchement laché l'affaire. J'ai même tendance à penser que le suicide de son frère (Tony Scott) n'avait pas arrangé l'affaire. Mais comme tout grand artiste, il parvient avec ce film à sortir une dernière carte, parvenant à faire la synthèse de son cinéma et de cette bicéphalité.

Le film est découpé en trois partie et comme dans Rashomon présente une même histoire de trois points de vue différents. Le premier point de vue est d'une laideur assez terrible : c'est gris, mal filmé, les scènes de bataille sont illissibles et le montage est très compliqué. C'est vraiment le pire de Ridley Scott, tout à fait à l'image de ce qu'il a fait ces cernières années (Alien Convenant est un bel exemple). Et puis, il y a la deuxième partie : mieux éclairée, mieux filmée, plus lisible, esthétisante parfois (la charge à cheval au ralenti du personnage d'Adam Driver lors de la scène à Limoges). Cette seconde partie bien que plus propre techniquement n'a pas l'energie brouillone de la première.

Et c'est là qu'entre la troisième et dernière partie, synthèse des deux premières où dans une ultime et longue dernière séquence de bataille, Ridley Scott vient convoquer le tout meilleur de son cinéma et qui vient montrer (et c'est là que le film est extraordinaire) que tout cela... Ne sert absolument à rien. Ridley Scott renvoit litéralement le spectateur dans ses cordes, en démontrant que la violence carthatique et masculine, non seulement est complètement inutile, mais va même à l'encontre totale de ce qui est demandé à la fois par la morale, la vérité et la justice.

Très grand film.

18/20

Répondre