Les sorties ciné du moment

Où l'on parle cinéma avec des critiques des Inrocks, Premiere et Picsou Magazine
Répondre
Avatar du membre
Gizmo
Messages : 74
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:56
A remercié : 70 fois
A été remercié : 126 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Gizmo » 23 mai 2019 12:11

Image

Douleur et Gloire de Pedro Almodovar
Le maxi best-of d’Almodovar et - je l’espère - son dernier film qui synthétise bon nombre de ses thématiques (le tromple-l’oeil, l’emprise du psychique sur les corps, l’impossible retour à l’enfance, la subjectivité du regard sur les événements, les récits à tiroirs) avec une certaine élégance. Le film alterne avec une certaine grâce l’icônisation et la désacralisation, tout en fournissant pas mal de clés sur la carrière du cinéaste.
Le film souffre un peu de sa structure morcelée, certaines scènes m’ont plus touché que d’autres, certaines « intrigues » me semblaient plus dispensables, mais toutes trouvent finalement sens dans la psyché du personnage principal/du réalisateur.
J’en ressors un peu triste tout de même. Almodovar le dit clairement : il ne veut plus faire de film, mais il ne sait malheureusement faire que ça. En ce sens, le dernier plan est vraiment formidable. Sur la forme, il remet totalement en perspective une partie du film tout en se jouant du spectateur et de sa connaissance du cinéma d’Almodovar (notamment via un procédé utilisé dans Julieta). Sur le fond, il semble à la fois conclure la carrière d’Almodovar et ouvrir une nouvelle porte.

16/20
"Les gens de gauche me trouvent trop à droite, les gens de droite me trouvent trop de gauche."
L. Ruquier

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 29 mai 2019 17:10

Image


Il y a un truc qui fonctionne presque toujours dans les œuvres fictionnelles, qu’elles soient sérielles ou cinématographique, c’est la retrouvaille entre deux personnes qui s’étaient perdues de vue depuis longtemps. Ce film nous en offre une, absolument magnifique, qui m’a tiré les larmes sur mon siège.

À partir de là, le film décolle complètement (après une première partie plus terre à terre, disons). La seconde partie est un véritable maelstrom où chaque partie peut se décomposer dans quasiment chacune des œuvres de Pedro. Plus que tout autre réalisateur, son cinéma est un cinéma d’émotion. C’est fou comme avec une mise en scène d’apparence très simple (beaucoup de plans fixes, mais une composition du cadre toujours nickel), il parvient à distiller une émotion lourde, qui passe toujours par un regard d’un comédien (Banderas est incroyable) ou par un micro-détail. On sort de là chamboulé, comme perdu dans un univers où le rêve et la réalité s’entremêlent à merveille.

Le meilleur film de 2019 jusqu’à là. Et mon dieu le dernier plan...

18/20

Avatar du membre
Dewey
Messages : 48
Enregistré le : 29 janv. 2019 18:23
A remercié : 97 fois
A été remercié : 59 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Dewey » 04 juin 2019 17:59

John Wick - Chapitre 3 : Parabellum (2019) de Chad Stahelski

Image

Je ne peux pas parler de déception à proprement parler puisque le film est pour moi strictement du même niveau que les 2 autres (rarement vu une saga aussi homogène pour le coup) et que ça reste sans l'ombre d'un doute un bon film que je reverrais à l'occasion avec grand plaisir (en particulier une fois que l'on aura le recul de toute la saga), comme ses ainés. Mais c'est tout de même un peu dommage ...
Spoiler
Show

Car d'un côté, on a un festival d'action franchement réussi (même si les meilleures scènes d'actions sont presques toutes au début du film), et une atmosphère toujours aussi charmante d'autant que le film se permet des clins d'yeux sympas et pas envahissants (avec le Jeu de La Mort en point d'orgue après le Chapitre 2 qui lui rendait hommage au final d'Opération Dragon) et que la saga assume plus que jamais son aspect "jeu vidéo" ... Bref, tout ses bons points habituels sont là, en mieux pour certains.

Malheureusement desservi de l'autre par ce qui est sans doute le script le plus faible de la série jusqu'à présent, multipliant les fausses pistes, les détours, les impasses scénaristique comme les personnages inutiles (sérieux, le passage chez la Russe ...) et les prétendues hypothèques pour les films suivants (le Maroc, il faudra que ça ait un vrai impact sur le 4. Le Bowery aussi, même si j'ai moins de doute pour cela) pour finalement aboutir à l'inévitable et le rendre sans conséquences dans un volte face final incompréhensible si ce n'est pour ramener la saga au status quo.

Le tout.en ayant faussement enrichi l'univers de la saga puisqu'on en est toujours strictement au même point à son sujet qu'à la sortie du Chapitre 2. Et autant ce choix de rétention d'informations, de nous faire découvrir progressivement et par petites touches l'univers de la saga marchait plutôt bien jusque là, autant ici ça commence à se dresser comme une vraie limite puisque ce manque d'informations et d'actions concrètes et conséquentes à son endroit finit par impacter la cohérence des actions de certains personnages.

On ne sait toujours pas par exemple ce qui rendait si nécessaire à John de tuer Santino pour oser transgresser la règle du Continental à la fin du Chapitre 2 (parce que si c'était juste pour lever le contrat sur lui, il aurait pu le coincer ailleurs) et pourquoi le fait qu'il ait le contrôle de la table serait si désastreux pour lui au point qu'il soit entré en guerre complète avec lui dans la seconde moitié du 2ème film. Vu que ça conditionne quand même totalement ce 3ème film et ceux qui suivront, ce serait quand même important d'en savoir un peu plus.

Pareil, ce qui se passe entre Winston, John et l'Adjudicatrice à la fin, compte tenu des trajectoires effectuées par le film, en l'état c'est assez peu logique. Et le truc c'est que le coup de la promesse d'explication dans le film suivant, bah elle commence à avoir bon dos et à ne plus trop marcher ...
Bref, du coup cela se compense, sauf qu'au contraire des 2 premiers les points positifs comme négatifs sont tous plus marqués. Cela reste bien entendu un spectacle plus qu'honorable en termes de divertissement. Mais tant que John Wick ne se décidera pas à enfin pleinement embrasser et développer sa mythologie plutôt que de tourner autour, j'ai bien peur que la saga ne puisse prétendre à plus ... et qu'elle devra même probablement à moins, car la répétitivité et le grippage des mécaniques de la saga commence très légèrement mais surement à se faire sentir sur les dernières scènes d'actions et la conclusion elle pour le coup assez décevante de ce 3ème volet.

Alors espérons qu'il fera le bon choix pour le Chapitre 4. Car il sera sans le moindre doute assez décisif vis à vis de la saga.

Ma Note : 13,5/20

Avatar du membre
Youkoulayley
Messages : 93
Enregistré le : 13 janv. 2019 12:36
A remercié : 21 fois
A été remercié : 120 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Youkoulayley » 07 juin 2019 13:25

Image

Parasite, Bong Joon-Ho
Après un Okja que je j'avais trouvé vraiment décevant, j'étais pressé de revoir Bong dans un univers plus proche de ses premiers films.

Je sais pas si c'est son voyage aux États Unis, et peut être d'autres manières de travailler, mais j'ai trouvé le jeu d'acteur vraiment très très bon. On reste dans un esprit "corééen" on va dire, avec ces quelques moments particuliers que seul ce cinéma est capable d'offrir, mais y'a ce quelque chose en plus sans trop de surjeu dans certains moments, j'ai trouvé ça très agréable.

La technique est sublime aussi dans ce film, chaque plan, les couleurs, la musique, les sons, tout marche.
Spoiler
Show
Si on pourra regretter l'apparence trop parfaite du plan (même si je pense que ça fait partie du message du film, où les riches sont plus ou moins aveuglé par l’opulence qui les entoure), je trouve tout assez jouissif dans la manière de dérouler l'histoire. L'arrivée dans le service de la maison de chaque membre de la famille est top, et le petit "twist" de milieu de film était super bien amené.

Par contre j'ai l'impression d'avoir loupé un truc avec les gâteaux taïwanais.
Le marketing a été aussi vraiment exemplaire, et la bande annonce tout en donnant envie ne montre vraiment rien. Et je pense que ça joue aussi un peu sur mon ressenti, j'ai pas l'impression d'avoir déjà eu un résumé du film.

jaykiffémarace/10

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 420
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 427 fois
A été remercié : 383 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Altaïr » 07 juin 2019 14:03

Pourquoi aucun des films que je veux voir ne se donne en ce moment à côté de chez moi ??? *pleure*
Je meurs d'envie de voir Parasite et le dernier Almodovar...

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 670
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 757 fois
A été remercié : 647 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Nicknackpadiwak » 17 juin 2019 10:59

Image

Ça fait déjà bien longtemps que Jim Jarmush n’a pas fait un grand film (Dead Man ?) donc j’attendais pas grand-chose de celui-là. Par contre, j’étais certain de trouver ce rythme léthargique donc cela ne m’a pas gêné. J’attendais du casting impressionnant de bons moments éparses et je n’ai pas été déçu (mention à Adam Driver excellent de flegme).

Sinon, l’humour fait un grand écart assez déconcertant alternant réussitee mais des ratages gênants (Bill Murray qui tombe dans le trou dans le cimetière ou les morts-vivants de la morgue qui ouvre les yeux avec en fond un bruit de clochette). Un peu comme Bruno Dumont et son Coin-coin ou Papy Lynch dans la saison 3 de Twin Peaks, je suis incapable s’ils ont exprès de l’humour raté ou s’ils se veulent drôle et dans ce cas, c’est plus qu’embêtant.

L’autre reproche que je fais à ce film, en plus des deux gags méta qui auraient eu leurs places dans un film de Dupieux, mais qui ici tombe à l’eau, est que le film est parfois lourdement explicatif. C’est assez assommant lorsqu’il fait un parallèle entre les zombies et notre société de consommation (la scène où les morts-vivants se baladent avec un écran en main ou le fait qu’ils citent des marques (même si cela m’a fait sourire)). Cela n’en reste pas moins assez cynique lorsqu’on voit le nombre de placement de produits que propose le film.

Bref, DDD propose quelques beaux éclats, mais n’en reste pas moins un film imparfait, qui se plombe à trop vouloir expliquer ses propos.

Note 6.5/10

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 20 juin 2019 17:30

Difficile de ne pas comparer Behemian Rapsodhy avec :


Image

Il réussi tout ce que le film de Bryan Singer ne parvient jamais à faire ne serait-ce que 10s. Les sujets sont d'ailleurs très proche : jeune anglais issu d'une famille modeste qui devient une star grâce à son talent, tout en luttant contre le regard de la société sur son homosexualité.

La grande trouvaille du film est de ne jamais faire croire que le film est une représentation de la réalité. La première scène de flashback donne immédiatement le ton : nous allons assister à une comédie musicale théâtralisé, donc fictionnelle. Grâce à ce système, le film évite le gros problème de ce type de projet (dans lequel se vautrait le biopbic sur NWA et BR donc) : la subjectivité. Elton John porte le projet de A à Z. C'est très clair dans le film, mais c'est montré comme tel : "Ce film raconte mon histoire et ma vision des choses". Elton ne se présente d'ailleurs pas toujours sous un aspect sympathique.

Vraiment une bonne surprise, avec des passages visuellement réussis et super émouvant (toutes les scènes avec Jamie qui joue Taupin, sont le cœur du film). Ah oui, et Egerton est génial, non pas parce qu'il fait une copie d'Elton John, mais parce qu'il parvient à donner sa propre vision de la star.

15/20

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 670
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 757 fois
A été remercié : 647 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Nicknackpadiwak » 04 juil. 2019 15:35

Image

Les critiques sont assez unanimes avec ce dernier sorti de Quentin Dupieux, le considérant même parfois comme l'aboutissement de son œuvre (ce qui veut déjà dire que son prochain film va se prendre dans la tête le retour du bâton et que les mêmes critiques trouveront que le cinéaste tourne en round). Perso, je ne suis pas d'accord. Le Daim n'est pas LE chef d'œuvre surréaliste de la décennie. Par contre, c'est un bon film.

Plus que par le mélange des genres et des tonalités du film (comédie abstraite, film de genre sur la folie, portrait d'un sérial-killer, tous ces thèmes abordés, mais au final à peine effleurés, à cause de la courte durée du film), la qualité du film réside dans cette fascination à voir que Dupieux continuer de creuser son même sillon et de développer ses thématiques propres (et ce, depuis son premier moyen métrage "Nofilm ») en arrivant à ne pas se répéter. Et c'est une nouvelle fois, le Cinéma avec un grand C qui est au cœur du film. Difficile de ne pas voir un autoportrait du cinéaste qui pour imposer sa vision du monde (ici être le seul homme à porter un blouson) doit se battre continuellement pour trouver des financements, lutter contre les figures imposées du cinéma français populaire (cf la scène de dialogue où l'un des acteurs du film dans le film dit à Georges que son film a l'air chelou, "mais non, c'est génial") et peut être même être pousser à faire de le choc (ou le buzz) pour exister. C'est vraiment cette double lecture qui fait l’intérêt du film. Par contre, une nouvelle fois, ceux qui ont lu que le film était hilarant vont tomber de haut. Il n'y a pas à proprement parlé de vrais gags dans le film et à part la courte séquence (visible dans la bande annonce) avec le serveur et le "cool", je n'ai pas lâché un seul sourire. L'humour vient du décalage entre notre réalité et celle où évolue les personnages, mais il n'est pas ravageur.

Pour finir quelques évidences, Jean Dujardin est énorme, Adèle Haenel est décidément une actrice avec beaucoup de talent et comme à chaque fois, la fin du film est brutale et expéditive.

Donc voilà, Le Daim n'est pas le grand chamboulement, Dupieux continue de faire du Dupieux. Mais, moi, ça me va, car j'adore cet univers, j'adore le fait d'être bousculer, j'adore partir dans un film dont je ne sais pas où il va m'emmener, quitte à risquer les fausses routes ou cul de sac. Tant qu'au cinéma pourront sortir des films de cette liberté, je me dis que la situation n'est pas encore totalement foutue.

Note 7/10

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 05 juil. 2019 10:52

Image

Des films comme ça, il en sort tous les 3-4 ans. C'est juste dingue ce qu'est ce film.

Partir d'un postulat aussi simple, faire pas moins d'une douzaine de rupture de ton en son sein (comédie, drame social, film d'horreur, home-invasion, etc) et parvenir à être cohérent de bout en bout. Le film consacre Bong Joon-Ho comme tout simplement le meilleur réalisateur vivant, avec pas un raté dans sa filmographie (même si je n'ai pas vu Barking Dog). Il y a cette maitrise hallucinante du cadre où chaque personnage semble vouloir contrôler l'espace autour de lui, mais ne parvient jamais totalement à y arriver. Chaque plan, chaque mouvement, chaque construction de cadre est une merveille. Je pense que je pourrais revoir le film des dizaines de fois et toujours y trouver des choses.

Et le dernier plan... Bordel, le dernier plan.

20/20

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 10 juil. 2019 09:27

Image


Le film comporte deux bonnes scènes. La première est une scène de baston (non mise en scène par le réalisateur) plutôt sympathique et l'autre est en post générique. Tout le reste est assez lamantable. C'est un non film, avec une formule Marvel Studio poussée jusqu'au bout : jamais un de leur film n'a autant ressemblé à une série, notamment dans sa construction narrative. Le scénario est abbérant. Rien ne tient debout, du pouvoir du méchant, au voyage en Europe en passant bien sûr par la gestion du snap par Marvel. Et c'est dommage car Zendaya et Tom Holland sont excellents et ça aurait pu être le point de départ intéressant. Au lieu de ça, le film lance trois idées de thèmes et absolument aucune ne va au bout, même celle qui est un peu plus méta que les autres.

J'ai revu Spiderman 2 de Raimi il y a très peu de temps et on est vraiment à des années lumières en terme de qualité. J'ai tendance à penser que sa trilogie a fait très mal à Spiderman en posant la barre tellement haut que les 5 autres films derrières ont du se postionner différement. On voit bien que Marvel cherche à tout prix à faire différent en retirant à chaque film à Spiderman ses caractéristiques : les buildings et l'oncle Ben dans Homecoming et NY dans celui-là. Ca donne du coup un truc assez indigeste où Parker est Iron-manisé, mais perd son essence même. Je pense que Marvel a raté le coche en ne faisant pas de Miles Morales son héros. C'est aussi pour ça que Into the spiderverse est aussi réussi.

08/20

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 420
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 427 fois
A été remercié : 383 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Altaïr » 12 juil. 2019 11:01

Koss a écrit :
05 juil. 2019 10:52
Image

Des films comme ça, il en sort tous les 3-4 ans. C'est juste dingue ce qu'est ce film.

Partir d'un postulat aussi simple, faire pas moins d'une douzaine de rupture de ton en son sein (comédie, drame social, film d'horreur, home-invasion, etc) et parvenir à être cohérent de bout en bout. Le film consacre Bong Joon-Ho comme tout simplement le meilleur réalisateur vivant, avec pas un raté dans sa filmographie (même si je n'ai pas vu Barking Dog). Il y a cette maitrise hallucinante du cadre où chaque personnage semble vouloir contrôler l'espace autour de lui, mais ne parvient jamais totalement à y arriver. Chaque plan, chaque mouvement, chaque construction de cadre est une merveille. Je pense que je pourrais revoir le film des dizaines de fois et toujours y trouver des choses.

Et le dernier plan... Bordel, le dernier plan.

20/20
J'ai adoré Parasite moi aussi, mais par contre... le dernier plan ne m'a pas marquée, tu peux me rappeler de quoi il s'agit ?

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 12 juil. 2019 11:24

Spoiler
Show

Reprise du premier plan de la série qui casse le rêve du fils qui s’interprète, selon moi, de deux manières : il replace sa confiance dans la société capitaliste et c'est une illusion OU seule l'imagination et donc le cinéma peut parvenir à réaliser ce que la société ne peut pas.

Avatar du membre
Antofisherb
Messages : 62
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:29
A remercié : 76 fois
A été remercié : 44 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Antofisherb » 15 juil. 2019 10:09

Tiens Koss est-ce que tu pourrais raconter en spoiler la scène post-générique de Far from home, j'ai eu quelques échos et ça m'intéresse comme je n'irais pas voir le film^^ :)

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 420
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 427 fois
A été remercié : 383 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Altaïr » 15 juil. 2019 10:46

Moi j'ai bien aimé Spiderman far from home. C'est du film pop-corn bien fait, Tom Holland et Zendaya sont impeccables, l'humour est plutôt drôle et le scénario est gentiment méta avec une morale qui me plaît.
Je préfère ça 100 fois aux marvels qui se prennent trop au sérieux.

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 18 juil. 2019 12:13

Je préfère ça 100 fois aux marvels qui se prennent trop au sérieux.

C'est quoi les Marvels qui se prennent trop au sérieux ? (vraie question, parce que, à part un film ces dernières années, je vois pas).

Sinon, j'ai vu ça :

Image

C'est un film qui laisse une impression étrange. Toy Story a toujours été la colonne vertébrale de Pixar : le 1er marquait le lancement du studio, le 2ème, sa consécration et le 3ème son apogée. Derrière, a suivi une petite décennie de films compliqués dont seulement 2 (sur 9) parviennent à se démarquer. Aujourd'hui, le studio semble repartie sur de nouvelles bases et semble abandonner les suites (qu'ils ont démultiplié ces dernières années) pour se consacrer aux productions originales (Soul et Onward). Ce 4ème opus est aussi le dernier film de John Lasseter, le célèbre directeur créatif du studio, viré l'an dernier suite à du harcèlement sexuel. C'est peut dire que le film porte sa marque, jusque dans le discours final.

Plus que tout autre film, Toy Story porte la marque Pixar : des héros qui se perdent et qui doivent rentrer chez Andy / Bennie, avec la peur de se faire abandonner par les humains. Le film ne déroge pas à la règle, mais semble pour la première dépourvue d'une véritable idée forte (sauf à la fin, mais ça ne structure pas le film). Pas moins d'une dizaine de scénariste (dont Rashida Jones) se sont succédés sur le script et ça se sent à tous les étages. Les personnages secondaires sont multiples et assez peu développés ou souvent un peu bâclés (le personnage joué par Keanu Reeves notamment). Le film est certes divertissant et contient pas mal de bonnes idées, mais comme le Monde de Dory ne parvient jamais à passer dans la catégorie supérieure, à part à une lecture méta intéressante, mais peu liée au discours du film.

Il va falloir que ce studio se renouvelle.

14/20

Avatar du membre
Marie-Louise
Maire de Série-All
Messages : 1055
Enregistré le : 29 janv. 2019 22:42
A remercié : 986 fois
A été remercié : 674 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Marie-Louise » 18 juil. 2019 13:42

Je l'ai vu aussi mais ça fait au moins deux semaines, et je n'arrive pas à me rappeler du discours final dont tu parles. Tu peux me rafraîchir la mémoire stp ?
Spoiler
Show
Par contre pour moi l'idée forte c'était surtout l'émancipation, non ? Jusqu'à présent, dans les trois précédents fims, l'intégralité des jouets voulaient toujours TOUS avoir "leur" enfant, c'était vraiment un but à leur existence, sans ça ils se sentaient inutiles.
Là avec la bergère qui est quand même devenue ultra badass (j'ai pensé à Madmax en la voyant, je sais pas pourquoi), qui kiffe sa liberté et qui ne voudrait pour rien au monde revenir en arrière, on a quand même un nouveau discours qui émerge, non ? En tout cas je l'ai conseillé aux personnes autour de moi qui ont des enfants filles.
Mais sinon c'est clair qu'au niveau du scénario on reste toujours sur la même histoire, là-dessus je te rejoins, ils n'ont fait aucun effort et il faudrait qu'ils se renouvellent un peu.

Avatar du membre
Koss
Messages : 676
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 650 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 18 juil. 2019 13:49

Marie-Louise a écrit :
18 juil. 2019 13:42
Je l'ai vu aussi mais ça fait au moins deux semaines, et je n'arrive pas à me rappeler du discours final dont tu parles. Tu peux me rafraîchir la mémoire stp ?
Spoiler
Show
Par contre pour moi l'idée forte c'était surtout l'émancipation, non ? Jusqu'à présent, dans les trois précédents fims, l'intégralité des jouets voulaient toujours TOUS avoir "leur" enfant, c'était vraiment un but à leur existence, sans ça ils se sentaient inutiles.
Là avec la bergère qui est quand même devenue ultra badass (j'ai pensé à Madmax en la voyant, je sais pas pourquoi), qui kiffe sa liberté et qui ne voudrait pour rien au monde revenir en arrière, on a quand même un nouveau discours qui émerge, non ? En tout cas je l'ai conseillé aux personnes autour de moi qui ont des enfants filles.
Mais sinon c'est clair qu'au niveau du scénario on reste toujours sur la même histoire, là-dessus je te rejoins, ils n'ont fait aucun effort et il faudrait qu'ils se renouvellent un peu.
Spoiler
Show

J'ai lu Mamalax.

Le discours sur la femme forte, c'est toujours le même depuis quelque temps dans les blockbusters. Aucun problème avec ça et je trouve ça cool, mais donner juste de l'épaisseur à vos personnages quoi.

Je ne parle pas de discours final, mais de la fin du fin qui est : Woody quitte ses amis. Oui, c'est intéressant, mais ça ne structure pas le film, qui n'est qu'une suite de péripéties, pas inintéressantes mais assez creuses. Là où les précédents films, à mon sens, incarnaient l'idée dans les scènes d'action.

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 420
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 427 fois
A été remercié : 383 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Altaïr » 18 juil. 2019 15:37

Koss a écrit :
18 juil. 2019 12:13
Je préfère ça 100 fois aux marvels qui se prennent trop au sérieux.

C'est quoi les Marvels qui se prennent trop au sérieux ? (vraie question, parce que, à part un film ces dernières années, je vois pas).
Ben... dans ceux que j'ai vus :
Winter Soldier, Civil War, Ultron, Black Panther, Infinity War...
J'imagine qu'Endgame rentre aussi dans cette catégorie mais pour le moment j'ai passé mon tour.

Avatar du membre
Gizmo
Messages : 74
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:56
A remercié : 70 fois
A été remercié : 126 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Gizmo » 18 juil. 2019 18:09

Concernant Toy Story 4, j'y ai aussi vu un gros problème de structure (Woody qui répète une dizaine de fois qu'il faut retrouver Fourchette, comme si les scénaristes tentaient de se persuader d'un enjeu trop faible pour tenir le film). Thématiquement, le film touche du doigt des tas d'idées intéressantes et je trouve que pixar a réussi encore une fois à adapter son discours à ceux qui ont grandi avec l'univers de Toy Story. Les enfants d'hier sont devenus des adultes, et toute les réflexions autour du personnage de Woody et de la Bergère (Suis-je cantonné socialement à rester la personnalité que je me suis construite ? Comment rompre avec ce que je suis sans me trahir ? Ma nécessité au monde doit-elle y définir ma place ?) m'ont semblé d'une belle maturité, preuve que les - nombreux - scénaristes avaient encore des choses à dire. Un peu comme Le Monde de Dory, effectivement. Anecdotique, mais fait avec intelligence.

Formellement, c'est plus compliqué. Le film dure bien 20 minutes de trop, et je suis de plus en plus lassé des péripéties à la Pixar qui semblent de plus en plus toutes construites de la même façon. De même, pas très convaincu par la mise au placard du cast des jouets principaux, ni par le traitement de Buzz qui me semble avoir régressé par rapport aux précédents films. Mais j'ai été très agréablement surpris par le traitement du méchant (beau personnage, qui méritait un peu plus de temps dans le film à mes yeux) qui - bien que reprenant les schémas des précédents films - arrive à une conclusion plus en phase avec la philosophie de la saga.
"Les gens de gauche me trouvent trop à droite, les gens de droite me trouvent trop de gauche."
L. Ruquier

Avatar du membre
Galax
Messages : 567
Enregistré le : 29 janv. 2019 01:45
A remercié : 515 fois
A été remercié : 452 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Galax » 18 juil. 2019 19:14

Koss a écrit :
18 juil. 2019 13:49
J'ai lu Mamalax.
Ne mêle pas la meilleure femme au monde à ce film de bas étage.

Toy Story 4 c'est bien sinon. J'ai adoré Gaby, la "méchante".

Répondre