Les sorties ciné du moment

Où l'on parle cinéma avec des critiques des Inrocks, Premiere et Picsou Magazine
Avatar du membre
Marie-Louise
Maire de Série-All
Messages : 1033
Enregistré le : 29 janv. 2019 22:42
A remercié : 981 fois
A été remercié : 670 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Marie-Louise » 05 sept. 2020 07:27

Koss a écrit :
04 sept. 2020 15:07
Ils aiment les expositions, les gunfights, les balles qui tombent et les armes.
Je ferai vachement plus gaffe la prochaine fois que je vais au musée, merci d'avoir prévenu Koss.

Avatar du membre
Koss
Messages : 672
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 649 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 07 sept. 2020 14:26

Nicknackpadiwak a écrit :
04 sept. 2020 22:12
Car dès que l’action s’accélère, c’est la panique. Immédiatement, le spectateur perd son repère.

Ce que tu dis me rappelle trop l'horrible et interminable gunfight sur neige d'Inception.
C'est exactement ça.

Avatar du membre
Galax
Messages : 555
Enregistré le : 29 janv. 2019 01:45
A remercié : 512 fois
A été remercié : 448 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Galax » 14 sept. 2020 22:41

Les UGC ont ressorti Akira en salle et moi qui avait été un peu froid face à l'univers la première fois que je l'ai vu il y a, pfiou, des années, j'ai adoré le redécouvrir ici. Si vous connaissez d'autres classiques japonais de l'époque façon Cyberpunk (je connais déjà Ghost in the Shell), je suis preneur.

Image

Sinon, tant que je poste là : Tenet c'était de loin le blockbuster le plus créatif de l'année et ce probablement depuis des années, j'ai totalement kiffé, vive Nolan*, bisous :coeur:

* sauf The Dark Knight Rises, j'ai enfin fini la trilogie et c'était vraiment pas bon.
** revu Memento en revanche, toujours ce chef d'oeuvre méconnu

Avatar du membre
Koss
Messages : 672
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 649 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 15 sept. 2020 10:55

"revu Memento en revanche, toujours ce chef d'oeuvre méconnu'

Image

C'est "mignon" ^^

Avatar du membre
Jo_
Messages : 342
Enregistré le : 29 janv. 2019 20:46
A remercié : 378 fois
A été remercié : 398 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Jo_ » 15 sept. 2020 17:41

Il FAUT que je vois ce film.


Avatar du membre
Galax
Messages : 555
Enregistré le : 29 janv. 2019 01:45
A remercié : 512 fois
A été remercié : 448 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Galax » 15 sept. 2020 18:29

Koss a écrit :
15 sept. 2020 10:55
C'est "mignon" ^^
Tu oublies toi-même son existence quand on parle ensemble de Nolan, mais okay, ce n'est pas du cinéma d'auteur italien perché des années 50, je te l'accorde. Tout est relatif.

Avatar du membre
Marie-Louise
Maire de Série-All
Messages : 1033
Enregistré le : 29 janv. 2019 22:42
A remercié : 981 fois
A été remercié : 670 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Marie-Louise » 16 sept. 2020 06:34

Jo_ a écrit :
15 sept. 2020 17:41
Il FAUT que je vois ce film.

Tu pourras nous faire une fiche de lecture quand ça sera visionné, stp ?

Avatar du membre
Koss
Messages : 672
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 649 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 16 sept. 2020 10:48

Galax a écrit :
15 sept. 2020 18:29
Koss a écrit :
15 sept. 2020 10:55
C'est "mignon" ^^
Tu oublies toi-même son existence quand on parle ensemble de Nolan, mais okay, ce n'est pas du cinéma d'auteur italien perché des années 50, je te l'accorde. Tout est relatif.
Je t'invite à ré-écouter les audios dans ce cas.

Avatar du membre
Galax
Messages : 555
Enregistré le : 29 janv. 2019 01:45
A remercié : 512 fois
A été remercié : 448 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Galax » 03 oct. 2020 21:57

J'ai vu Lux Aeterna

Image

J'ai dû fermer les yeux pendant 10 minutes à la fin mais j'ai vraiment adoré l'expérience. Je crois que j'aime beaucoup Gaspard Noé alors que sur le papier tout indique je devrais trouver que son cinéma c'est vraiment un peu de branlette d'auteur, mais non, je kiffe :mrgreen: . (je n'ai vu que ça et Climax) Des recommandations de sa filmo si ya des connaisseurs ?

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 656
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 754 fois
A été remercié : 644 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Nicknackpadiwak » 04 oct. 2020 13:28

Galax a écrit :
03 oct. 2020 21:57
J'ai vu Lux Aeterna

Image

J'ai dû fermer les yeux pendant 10 minutes à la fin mais j'ai vraiment adoré l'expérience. Je crois que j'aime beaucoup Gaspard Noé alors que sur le papier tout indique je devrais trouver que son cinéma c'est vraiment un peu de branlette d'auteur, mais non, je kiffe :mrgreen: . (je n'ai vu que ça et Climax) Des recommandations de sa filmo si ya des connaisseurs ?
Alors, faut savoir que les films de Gaspard Noé ne sont pas vraiment des films familiaux, on ne peut pas vraiment "aimer" ses films. Mais ce sont toujours des expériences de cinéma, même si c'est parfois de la provoc un peu gratuite et régressive et c'est parfois assez jolie à regarder (quand ce n'est pas dégueux)

Bref, je te conseille Irréversible, véritable claque qui file la gerbe. Perso, je suis sorti de ce film secoué comme jamais (Salo ou les 120 journées de Sodome m'a fait le même effet).
Ensuite, il y a Seul Contre Tous où on se trouve pendant une 1h30dans la tête d'un boucher misanthrope qui a des rapports plus que trouble avec sa fille. Love propose des scènes de sexes non simulées et aussi un voyage de plus de 2h dans l'esprit d'un mec égoïste et prétentieux.
Je ne suis pas entré dans Enter the Void qui m'a ennuyé au délà du raisonnable et je l'ai abandonné au bout d'une demi-heure.

Bref, tu peux choisir mais à éviter pour un soir de Noël en famille.

Avatar du membre
Koss
Messages : 672
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 649 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 25 déc. 2020 18:50

Image

Le cinéma en particulier et l'art en général possède cette particularité rare de pouvoir transcender un moment, une vie.
Tous les films Pixar parlent de ça, d'un quotidien qui à la suite d'une aventure fait soudain sens. Soul est probablement le film ultime du studio, celui qui, somme, synthètise tous les autres. Au-delà du discours, sur la vie et la mort, il y a un profond sous-texte sur le fonctionnement même du studio, voir sur celui du cinéma de manière générale, qui par l'alliance de différentes techniques d'animation, de lumière, de textes et de dialogue, de montage et surtout de musique parvient à composer puis à jouer une partition bouleversante. Il y a notamment cette séquence hallucinante vers la fin du film qui implique un piano et des objets, qui résume à mon sens toute la magie de Pixar dans une séquence de moins d'une minute.

C'est un film qui redonne goût, redonne foi dans l'art et sa puissance magique. La véritable âme du film.

Grand film.

19/20

Avatar du membre
Koss
Messages : 672
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 649 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 22 mars 2021 14:42

Image

Il y a quelque chose de profondément cynique de proposer une version payante de 4h (!) d'un film par un réalisateur qu'on a viré en prétextant le suicide de sa fille.

Forcément et disons le d'emblée, cette nouvelle version de Justice League est bien meilleure que celle de Joss Whedon. Le film est cohérent, les scènes d'actions sont limpides et les personnages existent pour de bon. Heureusement d'ailleurs, car cette version fait quand même quatre heures. Après, le film suit exactement la même trace que le précédent, à savoir un méchant qui doit récupérer 3 boites (gardées par trois peuples sur Terre, comme dans le SDA) pour les assembler afin de faire venir une armée sur Terre. Le film de Snyder se construit entre ces scènes poussives de chasses aux œufs, notamment celles sur le personnages de Cyborg, véritable gagnant de cette second version. Pour le reste, on reste bien sur les passions de Snyder, à savoir son obsession de la gestion des traumas et sa démarche bulldozer sur le nouveau testament, discours sur lequel il n'apporte absolument rien de plus que tout ce qu'il avait dit dans Man of Steel. Le tout accompagné d'une direction artistique toujours plus immonde, gorgée de décors sombres et d'absence de profondeur de champs.

Si vous avez le courage (et 4h devant vous)....

12-13/20

ndanan2212
Messages : 4
Enregistré le : 21 févr. 2019 12:38
A été remercié : 3 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par ndanan2212 » 22 mars 2021 17:39

Koss a écrit :
22 mars 2021 14:42
Image

Il y a quelque chose de profondément cynique de proposer une version payante de 4h (!) d'un film par un réalisateur qu'on a viré en prétextant le suicide de sa fille.

Forcément et disons le d'emblée, cette nouvelle version de Justice League est bien meilleure que celle de Joss Whedon. Le film est cohérent, les scènes d'actions sont limpides et les personnages existent pour de bon. Heureusement d'ailleurs, car cette version fait quand même quatre heures. Après, le film suit exactement la même trace que le précédent, à savoir un méchant qui doit récupérer 3 boites (gardées par trois peuples sur Terre, comme dans le SDA) pour les assembler afin de faire venir une armée sur Terre. Le film de Snyder se construit entre ces scènes poussives de chasses aux œufs, notamment celles sur le personnages de Cyborg, véritable gagnant de cette second version. Pour le reste, on reste bien sur les passions de Snyder, à savoir son obsession de la gestion des traumas et sa démarche bulldozer sur le nouveau testament, discours sur lequel il n'apporte absolument rien de plus que tout ce qu'il avait dit dans Man of Steel. Le tout accompagné d'une direction artistique toujours plus immonde, gorgée de décors sombres et d'absence de profondeur de champs.

Si vous avez le courage (et 4h devant vous)....

12-13/20

J'ai vu le film, quelques nôtes.

L'heure 2 a été la meilleure et m'a rappelé un peu le watchman de Zack Snyder avec ce gros casting de superhéros dans un univers sombre.

Ensuite, la première heure était bonne, mais des scènes trop longues.

L'heure 3 a commencé à me perdre un peu. Mais j'ai adoré le combat contre superman, de loin la meilleure scène d'action du film avec le combat d'ouverture de Wonder Woman.

L'heure 4 a été mauvaise, l'action en justice league contre steppenworlf est vraiment médiocre. Et la fin qui se préparait était stupide. Zack aurait dû faire une fin close pour son film car il sait qu'il ne le suivra pas.

J'ajouterais d'autres notes, le montage de la musique était horriblement mauvais, une partie de la musique ajoutée ne correspondait vraiment pas du tout et tellement de choses sont venues si soudainement. S'il y avait un razzie de montage de musique, cela l'aurait.

Tant de chansons, pourquoi tout le monde chante-t-il tout le temps ???
Cela ressemblait parfois trop à un clip vidéo.
Zack a utilisé beaucoup trop de slow mo, je veux dire que c'est un film de 4 heures donc je l'ai vraiment ressenti dans ce cas là.
Je pense que le flash était à moitié décent, parfois ennuyeux comme avec ce hot-dog, parfois génial comme avec son père.
J'aime le plus Superman dans ce film, mais je n'aime pas Ben Affleck dans celui-ci, j'ai l'impression qu'il est beaucoup moins dans sa performance qu'il ne l'était dans BVS.

Ce film est certainement bien meilleur que celui de Joss Whedon, mais je comprends vraiment les changements, car comment diable sortez-vous un film de 4 heures au cinéma. C'est une expérience très intéressante mais je ne pense pas que je vais la revoir.
Je pense que ma note serait de 3 étoiles et que le film est de la même qualité qu'un marvel moyen comme le deuxième avengers avec ultron.

J'espère maintenant du meilleur cinéma avec le prochain batman.

12/20

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 656
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 754 fois
A été remercié : 644 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Nicknackpadiwak » 30 mars 2021 15:08

Image

Je n’ai jamais vu la version de Joss Whedon, je suis donc vierge de comparaisons.
Un director’s cut de 4 heures, naïvement, je me suis dit que ce serait une occasion de complexifier des personnages, un univers, ainsi que de proposer des arcs parallèles audacieux. Et bah perdu, j’ai eu le droit une classique histoire de Gentils contre Méchants, avec Batman qui met deux heures à monter une équipe, tandis que le Méchant pas beau récupère les Boules de Cristal une par une. Et pour finir, une demi-heure très Marvel où on présente scolairement les Méchants des prochains films. Pas d’originalité, aucune prise de risque, aucune vraie grande scène, mis à part le réveil grincheux et glaçant (Cavill m’a soufflé, je l’avoue) de Superman. Je ne suis pas fan non plus de la patte visuelle de Snyder (du ralenti, des mecs à gros pectoraux) et j’ai trouvé cela parfois incroyablement moche (le pire étant la bataille avec les Amazones et ses affreux fonds verts). Et si on ajoute un Batman qui a la grâce d’un hippopotame et un Flash en mode lolilol, j’ai envie de demander « tout ça pour ça ? »

Note 10/20

chevrere
Messages : 42
Enregistré le : 30 janv. 2019 05:39
Localisation : cournon d'auvergne
A remercié : 8 fois
A été remercié : 39 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par chevrere » 16 mai 2021 14:34

Petit ajout discret :

J'ai regardé la Snyder Cut aussi et je ne vais pas m'étendre car je recoupe globalement le point de vue de Koss. Le film n'est jamais vraiment surprenant, certains personnages sont mal exploités et j'ai senti plus un fil directeur qu'un scénario, à l'exception en parti de Cyborg qui possède un semblant d'arc narratif.

Le bon passage est celui qui précède la résurrection de Superman, la mise en scène fait monter la tension, l'avenir parait enfin incertain, le film sort des rails et devient enfin imprévisible... avant de retourner sur la route confortable du schéma du blockbuster.

Pour l'image, Snyder ,n'est pas un manche et les scènes iconiques se multiplient et ... ben, j'aime pas vraiment les scènes iconiques modernes. Comme dans le Samourai de Melville, les séquences iconiques doivent s'inscrire dans la routine du quotidien, dans un décalage que Whedon maîtrise habituellement assez bien.

Après, je n'ai pas vu la Josstice League... je n'ai pas le temps pour ça.

Personnellement, je me suis plus amusé avec le Boss Level de Joe Carnahan que ce Justice League baudruche, beau certes, tuné comme un camion oui, ... mais seul Superman et Wonder Woman m'ont intéressé dans leur évolution... (pardon Cyborg, mais je préfère la version Doom Patrol).

Sinon, je rejoints les autres, c'est un film agréable, joli du point de vue artistique, mais qui n'a rien éveillé en moi de particulier... je me suis senti à l'écart au milieu de la hype, incapable de partager l'enthousiasme là où les films parviennent habituellement à m'enchanter (même le gros nanard Willy's Wonderland avec Nicholas Cage qui m'a vraiment amusé).

Je reconnais plus mon cinema dans ces films nanardesques, généreux, imparfaits où j'arrive à m'investir. Justice League, je ne suis qu'un spectateur, totalement coupé des personnages par un écran que rien ne vient transpercer, hormis quelques séquences d'un Cavill glaçant. Peut-être parce que j'avais bien aimé Man of Steel...

Pfouuu... pourquoi j'écris ça déjà, je ne dis rien, je brasse de l'air, je hais les monologues... allez, je le publie quand même, désolé. Faites comme ci vous n'aviez rien lu.

Gomenasaï

Avatar du membre
Koss
Messages : 672
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 649 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 24 août 2021 14:22

Image


Alexandre Astier est un musicien de formation. Tout son rapport à l'art passe par la musique. L'épisode de la saison 2 "La Quinte Juste" montre parfaitement ce rapport-là : sa volonté de sortir des convenances, des sentiers battus, de prendre en matériel d'origine pour en proposer quelque chose de neuf. Quoi de mieux en vérité que le mythe arthurien pour cela ? Il possède en effet la caractéristique principale d'être accumulatif, de ne pas avoir de canon; chaque oeuvre venant à son tour être aussi juste que ce qui la précède. Les Monthys Pythons strictement au même plan que Chrétien de Troyes. Il y a cette scène dans le film où Arthur comprend qu'il faut diriger les armées burgondes en se basant sur leur sens de l'harmonie. C'est peut-être la plus belle idée du film, une idée quasiment tragique qui souligne précisement ce qui ne fonctionne pas dans le film : il n'est pas harmonieux.

C'est très rare comme expérience de spectateur de voir un film qui sonne faux. Alexandre Astier a expliqué en interview qu'il avait fait le montage en fonction de la musique. Malheureusement, il n'est pas Paul Machliss (le monteur de tous les films d'Edgar Wright). Dès qu'il y a une simple scène de champ-contre champs, c'est la panique la plus totale et absolue. Vraiment, il y a des règles élémentaires de montage qui ne sont pas respectés. Je suis tout à fait stupéfait de constater que tout le monde semble s'en fiche. Mention spéciale à l'insertion des scènes de flashbacks dans la narration au présent. Astier prend trop de place dans son propre univers : acteur, directeur d'acteurs, réalisateur musique, costume, et donc montage. Le film résonne énormément en accord avec la prélogie Star Wars : même enchainement de scènes ubuesque, même sensation de regarder une fanfic avec du budget, même sur-importance des costumes, etc. Le film cite même explicitement plusieurs plans de l'épisode 3. Il y a chez Lucas comme chez Astier une même volonté de vouloir sans cesse revenir sur sa propre création, sans que personne ne puisse lui dire de s'arrêter. Alexandre Astier a expliqué qu'il avait modifié plusieurs fois le montage du film coupant énormément jusqu'à obtenir une oeuvre condensée. Résultat ? Des personnages disparaissent de l'intrigue, d'autres se téléportent, on évacue une importante dramaturgie au profit de l'accessoire, etc.

Kaamelott premier volet est un film profondément malade, bancale de tous les côtés, tiraillé constamment par une volonté évidente de ne jamais perdre le grand public plus connaisseur des 3-4 premières saisons que des deux dernières et impossible de construire une vraie oeuvre de cinéma autrement que par un condencé génant d'une saison de série. Comme une imitation de cinéma. Une sorte... de camelote.


08/20

Avatar du membre
Galax
Messages : 555
Enregistré le : 29 janv. 2019 01:45
A remercié : 512 fois
A été remercié : 448 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Galax » 24 août 2021 16:02

Une sorte... de camelote.
Elle te démangeait celle-là ? ;)

Avatar du membre
Koss
Messages : 672
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:58
A remercié : 649 fois
A été remercié : 676 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Koss » 21 sept. 2021 01:28

Image


Denis Villeneuve est un homme simple, qui donne très souvent sa note d'intention dans son premier plan.

Ici, qu'est-ce qu'on voit ? Un plan au petit matin sur le desert. Du vent le parcourt en travers, tandis qu'une voix off (Zendaya) nous explique que c'est la plus belle chose pour elle de voir des épices voler au petit vent dans le désert. Ce plan n'a rien de sublime. C'est un plan National Géographique, tel que tu peux en voir dans n'importe quel documentaire sur la planête. C'est bateau, bête même. Tout le film est à cette image.

Denis Villeneuve n'est pas un cinéaste. Dès que l'action démarre, il est à la ramasse. Dès qu'il y a du mouvement, il est en retard. C'est un plasticien, qui aime filmer des endroits déserts, balotés par les vents ou les flots, tandis que des objets de tailles importantes traverse l'écran de part en part. Le mouvement, principe premier du cinéma, ne l'intéresse pas. Lui son kiff, ce sont les espaces vides. Il a toute l'imagination d'un designer suédois qui boit une tisane verveine-camomille. Les planêtes Arrakis, Caladan ou encore Giedi Prime se ressemblent toutes. Denis Villeneuve nivèle tout par le bas. Tu lui donnes Blade Runner, Star Wars, Game of Throne, Dune ou Doctor Who, il te filmera toujours ça de la même façon : comme une vidéo de présentation d'un meublé Ikéa. Il annihiler toute forme de création, dans une forme opaque, similaire, molle et insipide.

Le film se complique encore d'avantage sur le fond de ce qu'il raconte. Dune est une tragédie au sens prmier du terme : un personnage en prise avec un destin implacable qui le dépasse et dont il tente de s'en extraire. Paul fait plusieurs tentatives pour sortir de la voix pré-tracée.C'est un personage actif. Du point de vue narratif, le film fait précisement l'inverse, en metant systématiquement le spectateur en situation passive. Dés qu'un objet est présenté à l'écran, on t'explique sa fonction. Les personnages passent leur temps à commenter en direct leurs actions (ce que en réalité personne ne fait dans la vraie vie). Le spectateur est placé dans un fauteuil sur une sorte d'autoroute narratif, où jamais il n'est amené à travailler avec le film, ses enjeux et son personnage principal. Le spectateur subit pleinement ce qui arrive à l'écran. Il y a donc une contradiction absolue entre ce qui est raconté et la manière dont s'est racontée. C'est précisement sur ce point précis qui fait que le film ne peut pas être un bon film. Je conçois très bien qu'on puisse y prendre du plaisir, mais la façon dont il est construit, le film s'auto-annule de manière systémique. Il y a d'ailleurs un vraie paradoxe à voir des personnages expliquer que pour survivre à un énorme ver des sables il faut marcher en improvisant chacun de ses pas, alors que sa narration et son mode narratif procèdent strictement de manière linéaire.

Dune est un échec de cinéma, à la fois sur la forme et sur le fond. Un espèce de démarche proto-artistique d'un homme sans imagination, sans idées et sans discours.


08/20

Avatar du membre
Galax
Messages : 555
Enregistré le : 29 janv. 2019 01:45
A remercié : 512 fois
A été remercié : 448 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par Galax » 25 sept. 2021 18:59

Il y a d'ailleurs un vraie paradoxe à voir des personnages expliquer que pour survivre à un énorme ver des sables il faut marcher en improvisant chacun de ses pas, alors que sa narration et son mode narratif procèdent strictement de manière linéaire.
En fait, pas tellement, car si tu reprends bien la scène, ce n'est pas improviser ses pas qu'il faut, mais répéter une courte séquence très précise selon la démo qu'il a vue et qu'il espère être vraie. Mais ton analogie colle quand même je trouve, vu que c'est finalement le signe que tout est assez braindead et linéaire, le tout dans un fusil de Tchekov ultra grossier - comme tous les éléments du film.

Je suis assez d'accord avec ta critique. J'aime bien le style de Villeneuve et j'ai trouvé l'univers tellement cool de fou que j'ai quand même passé parfois des bons moments (les vers de sable !) et je mettrais un petit 6/10. Mais le film m'a déçu. Le fait que tout ne soit qu'une première partie donne un rythme extrêmement éclaté au film. Les 20 dernières minutes semblent être un acte 2, et des têtes d'affiche comme Zendaya ne servent absolument à rien, c'est assez décevant comme construction. Le propos sur le fait de dépasser son destin est intéressant sur le papier mais finalement les parties mystiques étaient moins présentes que les parties politiques, mal exécutées pour leur part. Et j'ai été abasourdi de voir le jeu abyssal de certains acteurs (Dave Batista ?? on en parle ?? et Rebecca Fergusson qui ne fait pas vraiment des merveilles avec un rôle à potentiel je trouve). Et pas mal de persos et de twists bâclés, et de scènes pas "moches" en soi mais au montage vraiment étrange - on n'y croit pas vraiment, à cette bataille, et tout est beaucoup trop dans la description des lieux en effet.

Et surtout cette impression de film qui ne se suffit pas à lui-même, qui me gêne le plus.

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 463
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 329 fois
A été remercié : 571 fois

Re: Les sorties ciné du moment

Message par elpiolito » 28 sept. 2021 10:20

Dune

Mes collègues : super film, grand moment de cinéma, belle réalisation - ambiance salle de pause "c'est quoi les meilleurs plans de la foire au vin chez Carrefour"

Serieall : très surfait, réalisation plate. Ambiance bibliothèque, fauteuil en cuir, cheminée, pipe et brandy.

Serieall :coeur:

Répondre