Lectures du moment

Où l'on parle de ces objets pleins de papier, avec des écritures et parfois des dessins dessus
Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 308
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 420 fois
A été remercié : 329 fois

Re: Lectures du moment

Message par Nicknackpadiwak » 10 août 2019 21:58

Il y a certains livres dont les pages se tournent facilement, les fameux page touner dont parle Elpio juste au-dessus, mais qui, après 300 pages dévorées, on se dit « mais attend, il ne s’y passe rien en fait, rien n’a avancé ».

Puis il y a Cent ans de Solitude.

Image

Ici, en 3 pages, il se passe plus d’événements lors dans certains livres complets. Ici lire une centaine de pages équivaut à se taper l’intégrale des Rougon-Macquart de Zola en mode condensé. Le souci est qu’il faut une concentration extrême et ne pas lire en laissant son esprit vagabonder sous peine de louper un décès, un mariage, la naissance d’un nouveau Aureliano ou José Arcadio, le retour d’un fantôme, le sombrage dans une obsession ou la folie d’un personnage et une révolution nationale.

Suivant une famille sur plusieurs générations, ce livre est un chef d’œuvre, un livre rempli jusqu’à la gueule de vie et de vies. Captivant, passionnant, parfois drôle, plein de discrètes envolées poétiques ou fantastiques, déviant (il y a de l’inceste et de la pédophilie, voire un zeste de zoophilie), il est aussi incroyablement mélancolique, les événements et les enfants tournant en round, répétant les mêmes noms, les mêmes caractères et les mêmes destins brisés. Gabriel Garcia Marquez a écrit un livre monstrueux, à la fois facile à lire du point de vue stylistique et qui demande beaucoup d’effort, mais réellement marquant et inoubliable.

L’autre défaut de ce bouquin est que les livres qui passent après semblent bien fades et bien vides…

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 320
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 306 fois
A été remercié : 281 fois

Re: Lectures du moment

Message par Altaïr » 24 août 2019 22:17

Chef d'oeuvre ultime :coeur: :coeur: :coeur:

Avatar du membre
Manew
Messages : 140
Enregistré le : 30 janv. 2019 07:01
A remercié : 108 fois
A été remercié : 131 fois

Re: Lectures du moment

Message par Manew » 25 août 2019 21:29

Je suis tellement content de l'avoir lu celui là ! D'ailleurs comme tu le dis, depuis je n'ai jamais eu un tel coup de coeur. C'est un livre exceptionnel.

Avatar du membre
Manew
Messages : 140
Enregistré le : 30 janv. 2019 07:01
A remercié : 108 fois
A été remercié : 131 fois

Re: Lectures du moment

Message par Manew » 25 août 2019 21:32

Je suis tellement content de l'avoir lu celui là ! D'ailleurs comme tu le dis, depuis je n'ai jamais eu un tel coup de coeur. C'est un livre exceptionnel.


edit : mon pc a tenu a préciser ça deux fois, c'était tellement important.

chevrere
Messages : 17
Enregistré le : 30 janv. 2019 05:39
Localisation : cournon d'auvergne
A remercié : 2 fois
A été remercié : 15 fois

Re: Lectures du moment

Message par chevrere » 26 août 2019 12:10

J'ai fini "Sur des mers plus qu'ignorées " de Tim Powers.
Image

Et mon commentaire sera mouaif. Tim Powers est un grand nom de la littérature de l'imaginaire, un specialiste des intrigues où la magie est une part intégrante de la civilisation de l'époque pré - industrielle. Donc l'histoire des derniers pirates, alors que l'industrialisation galopante commence... tout était réuni pour que ça déchire.
Et au final, c'est agréable, mais c'est tout.Une histoire pour les amoureux de films fantastiques sur fond de bâteau maudit, de mondes oniriques par delà les mers et de magie vaudou. Mais je n'ai pas totalement réussi à rentrer dedans, la faute à une narration assez confuse lors des séquences de bataille maritime.
Un bon livre, divertissant... mais c'est tout.

OmarKhayyam
Messages : 69
Enregistré le : 28 janv. 2019 23:59
A remercié : 59 fois
A été remercié : 60 fois

Re: Lectures du moment

Message par OmarKhayyam » 11 sept. 2019 21:44

Des gens ont lu le dernier de Damasio ? (Les Furtifs)
Il me tente bien mais faut vraiment qu'il vaille le coup, le prix étant assez élevé (25 euros)

(J'avais lu La Horde du Contrevent y'a quelques mois, et ça avait été une vraie claque)

Avatar du membre
Youkoulayley
Messages : 50
Enregistré le : 13 janv. 2019 12:36
A remercié : 19 fois
A été remercié : 83 fois

Re: Lectures du moment

Message par Youkoulayley » 16 sept. 2019 12:20

Alors j'ai commencé, et je pense que je ne finirai pas.

J'ai un problème avec Damasio et ses romans politiques (genre 50% de son travail en fait, j'ai aimé que la horde et quelques nouvelles de son recueil). En fait c'est un mec qui a des idées très très tranchées, on adhère ou pas, mais ça se ressent beaucoup dans ses livres. Les personnages sont uni-dimensionnels, ont des idées et ne les lacheront jamais. Du coup bah c'est chiant à suivre, on suit Damasio qui se bat contre un système qui ne lui plait pas et ça manque tout le temps de nuance.
Et le problème avec les furtifs, c'est que j'adhère beaucoup au monde qui est dépeint, cette société hyper connectée qui te fout des pubs adaptées à toi toutes les 2 minutes, avec des pass pour accéder à certaines rues moins engorgées dans les grandes villes c'est top. L'univers est cool et me parle beaucoup, le système est remis en question mais y'a jamais de nuances, jamais un personnage pour prendre le contre pied (y'a une phrase à un moment d'un personnage, mais c'est une phrase sur un bouquin de 700 pages).
Peut etre que la fin du bouquin sera plus nuancée, mais la j'en ai lu 450 et il vient de se passer un truc qui me fait dire que non :-| Enfin j'imagine.

Y'a aussi un autre problème de taille dans ce bouquin : le style de Damasio. Si ça marche sur des bouquins comme la Horde du Contrevent ou sur certaines nouvelles, sur des romans qui se passent dans un monde hyper réaliste (toute proporition gardée y'a des éléments "fantastique" dans les furtifs) c'est super lourd je trouve et ça passe pas du tout.

Du coup entre le manque de nuances, ce qui donne des personnages super plat, et le style qui rend la lecture vraiment compliquée, j'ai vraiment du mal à le conseiller.
Vraiment c'est un mec qui devrait faire du pure fantastique.

OmarKhayyam
Messages : 69
Enregistré le : 28 janv. 2019 23:59
A remercié : 59 fois
A été remercié : 60 fois

Re: Lectures du moment

Message par OmarKhayyam » 16 sept. 2019 21:53

Mmm, je vois. En fait je ne sais pas comment je vais réagir au "In your face"

J'suis très habitué aux discours militants, y compris dans les livres que je lis (Le Talon de Fer, Le Mexicain, La Morsure du coquelicot, Tue ton Patron 2 étant des exemples). Par contre la Horde ayant un discours plus philosophique que militant, y'avait beaucoup plus de matière en terme de réflexion, y compris sur l'engagement, que dans d'autres nouvelles qu'il a écrit beaucoup plus engagées et "in your face" (bon après j'dis ça toute proportion gardée le format étant différent)

: c'est dans le même genre que ça sinon ? (Bon c'est très engagé, mais la dystopie est très convaincante. Je me demande si il a pas repris certains aspects dans les Furtifs)

J'avais lu ça aussi (https://www.revue-ballast.fr/larchipel-des-calabs/) par contre j'ai trouvé c'te nouvelle assez moyenne.

En tout cas merci bcp pour ta réponse l'ami !

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 308
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 420 fois
A été remercié : 329 fois

Re: Lectures du moment

Message par Nicknackpadiwak » 18 sept. 2019 10:57

Image

Auprès de moi Toujours est un très bon roman qui se lit facilement et arrive à distiller une aura de mystère. En effet, durant la première moitié du livre, on sent une chose diffuse mais qui échappe au lecteur, il y a quelque chose cloche dans cette évocation nostalgique de la jeunesse d'une infirmière dans un école. La vraie grande force du récit sont les trois personnages principaux (ma narratrice, Ruth et Tommy), tellement bien construit et écrits qu'on a le sentiment d'être proche d'eux et c'est vraiment intéressant de suivre leurs amitiés et leurs accrochages plus ou moins graves.

J'ai juste trouvé le dernier acte un peu trop explicatif. De même que j'ai décelé une ficelle souvent utilisé par Kazuo Ishiguro. L'auteur tease régulièrement à la fin d'un paragraphe ce qui va se passer dans le suivant.

Exemple : « en tout état de cause, l’occasion se présenta, environ un mois après l’épisode avec Midge, la fois où je perdis la cassette ». Ou « J’attendis qu’elle expliquât ce qu’elle voulait dire, mais elle ne le fit pas. Je le découvris pourtant au cours des jours suivants ». C'est efficace, mais à la longue, trop facile pour ne pas devenir un peu saoulant.

Malgré ça, c'est vraiment un très bon livre avec un récit prenant, simple et au final très mélancolique.

Répondre