Lectures du moment

Où l'on parle de ces objets pleins de papier, avec des écritures et parfois des dessins dessus
Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 717
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 805 fois
A été remercié : 687 fois

Re: Lectures du moment

Message par Nicknackpadiwak » 03 oct. 2020 18:10

Image

Je viens de terminer la trilogie écrite par Phillip Pullman
Sachant que ce n'est pas spécialement mon genre de littérature, car j'ai beaucoup de réserve à me lancer dans des sagas qui s'étalent sur des milliers et milliers de pages, j'ai vraiment kiffé.

J'ai beaucoup aimé le tome 1 : Fluide à lire et vraiment dépaysant. Le fait de faire un monde proche du notre, mais bien différent, avec des références connus (Oxford, des gitans, l'Antartique, le Texas, voire des sorcières), mais en les décalant (les ours polaires qui parlent et portent des armures) fonctionne terriblement. De plus, les personnages sont très bien croqués et fascinent avec en tête de file une très attachante Lyra. Le récit est plein de piège et de fausses pistes et s'amuse, dès qu'on croit avoir compris où on allait, à changer de direction pour notre plus grand plaisir.
Le truc en plus : les daemons, soit la personnalité des personnages mais qui serait incarnée en un animal qui change d'aspect selon les situations.

J'ai adoré le tome 2 qui bouscule totalement ce qui avait été dit dans le 1, mélange toutes les cartes et relance le jeu en prenant des risques (apparition d'un nouveau personnage principal, absence totale de Iorek Byrnison l'ours polaire en armure), tout en agrandissant le cadre avec des mondes parallèles et un couteau magique qui permet d'ouvrir des portes entres ces univers et en ouvrant des pistes de reflétions sur l'origine de la Vie ou la Religion.
Le truc en plus : les Spectres que j'ai vu comme une métaphore du passage à l’âge adulte avec la perte de l'insouciance de l'enfance.

J'ai été plus réservé sur le tome 3 qui s'embrouille avec cette guerre contre Dieu et qui a du mal à raccorder toutes les histoires (les Spectres sont oubliés en cours de route) ou les terminer (à l'image de ce prêtre assassin qui poursuit Mary sur tout le roman, mais disparaît en 2 pages, sans l'avoir rencontrée).
Par contre, il faut avouer que ce tome est très sombre, beaucoup de personnages n'y survivent pas et on est loin d'un grand happy-end, ce qui me plait toujours un peu, cela me gonfle lorsque les héros finissent tous l’aventure.

Bref, mis à part une fin pas à la hauteur, j'ai pris mon pied à voyager en compagnie de cette œuvre marquante.

OmarKhayyam
Messages : 116
Enregistré le : 28 janv. 2019 23:59
A remercié : 89 fois
A été remercié : 95 fois

Re: Lectures du moment

Message par OmarKhayyam » 10 nov. 2020 19:53

Salut! En ces temps de confinement, de galères en tout genre, d'ailleurs j'espère que tout va bien pour tout le monde, voici une petite sélection de livres que j'ai découvert, et qui je l'espère, vous plairont! Je sais pas si je parlerais des autres mais ces quatre-là sont ceux qui m'ont le plus marqué et touché.

Image

Dernier Témoin : C'est du Svetlana Alexievitch, du coup c'est surtout des témoignages. Mais elle fait tout le temps mouche, et comme pour La Guerre n'a pas un visage de femme, ou La Fin de l'Homme Rouge, elle dessine plus on avance dans son livre une histoire populaire et intime de la guerre. Bien loin des récits héroïques ou des grands hommes, la parole qu'elle saisit entre les lignes est celle des gens d'en bas, et surtout de leurs enfants. Les "derniers témoins"

9,5/10

Image

Mon Oncle Napoléon : Ses quelques 600 pages passent super bien, car Irash Pezeshkzad y fait le portrait radical sinon hilarant d'une grande famille iranienne! Et c'est avec une galerie délicieuse de personnages hauts en couleur qu'il m'a touché d'autant plus. Car ils s'engueulent, s'allient, complotent, s'aiment ... Mais ces personnages en plus débordent de vie, s'entendent à travers les pages ... Et qu'est ce qu'ils gueulent bon sang! Mon Oncle Napoléon c'est vraiment en fait une gigantesque comédie souvent burlesque, quelque fois amère. "À quoi bon mentir, la tombe n'est qu'à quatre pas", dirait Mash Qassem (meilleur personnage de ce roman). Eh bien je ne vous mentirez pas : foncez!!!!

9,5/10

Image

Lire Lolita à Téhéran : Là on part un peu sur un autre registre, mais c'est simple, c'est surtout un livre qui donne envie de lire! Lire Lolita à Téhéran, c'est des jeunes femmes et leur prof qui débattent, s'engueulent, rient, et s'évadent le temps de quelques après-midi. On y explore la révolution iranienne, la république islamique, Lolita, Fitzgerald ... C'est touchant, tout plein d'humanité. Et même ça ouvre quelque fois certaines portes ... que les Mollah referment la seconde d'après.

10/10

Image

Le Chagrin de la Guerre : Un autre récit de guerre, mais qui a un parti-pris qui m'a tout de suite pris aux tripes, et dessine dans un vétéran brisé une guerre atroce et vaine. Alors j'avoue que je sais pas trop décrire mon expérience, mais c'est un bouquin qui m'a sincèrement bouleversé! L'écriture est complexe, mais les images qu'on nous laisse sont fortes et l'effet est puissant! Là-aussi, bon, "à quoi bon mentir la tombe n'est qu'à quatre pas", foncez!

10/10

Prenez soin de vous!

Avatar du membre
Gizmo
Messages : 74
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:56
A remercié : 70 fois
A été remercié : 126 fois

Re: Lectures du moment

Message par Gizmo » 12 nov. 2020 10:58

Merci des conseils, c'est très alléchant tout ça !
"Les gens de gauche me trouvent trop à droite, les gens de droite me trouvent trop de gauche."
L. Ruquier

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 478
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 333 fois
A été remercié : 579 fois

Re: Lectures du moment

Message par elpiolito » 26 nov. 2020 15:57

Dernièrement, j'ai lu quelques trucs.

Gilles Mitteau - Tout sur l'économie ou presque

Image

Pour ceux qui ne connaissent pas, le monsieur tient la chaîne Youtube Heu?reka (https://www.youtube.com/channel/UC7sXGI ... sLWagkK9wQ) qui essaye de vulgariser l'économie. C'est souvent des vidéos intéressantes, costaudes mais toujours intéressantes.
Le monsieur a sorti un livre il y a peu pour reprendre un peu les bases, de la création de la monnaie aux principe économiques de base en passant par les marchés financiers.

Moi,ça faisait quelques temps que je cherchais un bouquin du genre : je sentais bien que j'avais des trous dans la raquette (merci Largo Winch :)) mais mes souvenirs d'économie se résumaient à des types obscurs présentant des théories compliquées et des animations powerpoints aléatoires (l'affichage lettre à lettre d'une diapo de 1000 caractères, brrrrr). Comme je comprenais les vidéos, je me suis dit pourquoi pas et j'ai lu tout ça.

C'est un sacré morceau : même si on est sur une version simplifier et de base côté économie, ça reste bien costaud et il faut s'accrocher parce que c'est dense. En dehors de ça, ça couvre un spectre assez large avec un soucis de vulgariser vraiment les choses avec des exemples concrets et des schémas. Les grandes théories économiques sont évoquées mais d'assez loin, c'est vraiment plus concentré sur la pratique que sur la théorie (donc pour moi plus abordable).
Une introduction très intéressante, orientée sur "ce qui ne va pas bein dans le système" (mais c'est précisé sur al couverture) et qui sera donc à compléter par d'autres lectures.


Lune de Glace - Antoine Tracqui


Image

C'est le 3ème tome des aventures de la "Hard Rescue" qu'il a pour objectif de conclure pour former une petite trilogie de thriller de techno-thriller après Point Zero et Mausolée. Cette fois, Caleb McKey doit sauver le monde d'une destruction orchestré par Jean-Vincent Placé (bon, ok, par des écolos un peu plus radicaux).
Comme les deux précédents, c'est un très bon page turner, on est vite emporté par l'histoire qui ménage pas mal d'effet. Contrairement à Mausolée qui, malgré de bonnes idées, ressemblait un peu trop à Point Zero, on est sur une structure de récit un peu différente et on n'a pas l'impression de relire une recette éprouvée donc c'est chouette. Le reste est un gros mélange de complot, de gunfights et d'actions over the top. A noter que l'auteur s'est un peu calmé sur les armes depuis Mausolée, on n'a pas pages de description à chaque fois que ses personnages en utilise une.
Au final, un livre plaisant, qui conclut les dernières questions en suspens.

Avatar du membre
Marie-Louise
Maire de Série-All
Messages : 1159
Enregistré le : 29 janv. 2019 22:42
A remercié : 1039 fois
A été remercié : 731 fois

Re: Lectures du moment

Message par Marie-Louise » 28 nov. 2020 10:12

Et du coup, tu saurais expliquer maintenant ce qui cloche dans le système économique ?

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 717
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 805 fois
A été remercié : 687 fois

Re: Lectures du moment

Message par Nicknackpadiwak » 28 nov. 2020 14:58

Marie-Louise a écrit :
28 nov. 2020 10:12
Et du coup, tu saurais expliquer maintenant ce qui cloche dans le système économique ?
L'être humain et sa cupidité/soif de pouvoir/ils ont manqué d'amour tout petit?

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 478
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 333 fois
A été remercié : 579 fois

Re: Lectures du moment

Message par elpiolito » 28 nov. 2020 19:31

Nicknackpadiwak a écrit :
28 nov. 2020 14:58
Marie-Louise a écrit :
28 nov. 2020 10:12
Et du coup, tu saurais expliquer maintenant ce qui cloche dans le système économique ?
L'être humain et sa cupidité/soif de pouvoir/ils ont manqué d'amour tout petit?
Merde, Nick a tout résumé. Pourquoi j'ai payé pour ce bouquin alors, encore un coup du lobby des libraires.

(en vrai, j'ai une meilleure vision du fonctionnement économique oui et donc des points où ça coince. Mais entre savoir où ça coince et avoir des solutions, ce n'est pas la même chose)

OmarKhayyam
Messages : 116
Enregistré le : 28 janv. 2019 23:59
A remercié : 89 fois
A été remercié : 95 fois

Re: Lectures du moment

Message par OmarKhayyam » 30 nov. 2020 22:10

Réflexion décousue

Image

Y'a pas mal de livres qui m'ont transporté, d'autres que j'ai trouvé détestables (HEIN LA ZONE DU DEHORS) et d'autres que j'ai oublié aussitôt que je les ai refermés. Mais 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange est peut-être la claque qui me manquait depuis quelques temps. Et à vrai dire je ne sais pas trop pourquoi.

Il y a toute l'humanité de ces femmes brisées, différentes, mais solidaires, il y a aussi ce récit fascinant d'un Istanbul des marginaux et des laissé(e)s pour compte. Dans un pays sous la botte d'un néo-sultan.

Mais il y a aussi toute cette mysticité inconnue pour moi, qui construit des systèmes atroces de domination, mais peut être pour certain(e)s quelque chose de presque émancipateur.

En fait j'ai pas les mots. Je suis déconcerté et bousculé.

Mais c'est bon signe.

10/10

chevrere
Messages : 44
Enregistré le : 30 janv. 2019 05:39
A remercié : 8 fois
A été remercié : 40 fois

Re: Lectures du moment

Message par chevrere » 07 août 2021 16:22

Love for the master of Chtulu :
Image

Celle là, elle n'est pas facile. Parce que l'évidence de l'ampleur du travail accompli écrase totalement la possibilité d'une critique. Ce livre est l'oeuvre d'une vie de passion, il possède une minutie remarquable pour nous mener au contact de HPL. Et pas le fantasme d'un HPL reclus et maître de la noirceur des tréfonds d'abimes sans fin où trainaient, au milieu de créatures difformes et non identifiables, une respiration, un souffle qui portait en lui la mémoire d'une multitude de mondes détruits, réduits à l'état d'obscurité par la source de ce miasme glaçant.

Non, ici, on va découvrir les influences, le quotidien, la réalité de la vie de HPL, la vérité de son sens de l'humour acide, de son amour pour le XVIII, de son obsession pour la prose, de ses démons et de sa cosmologie si particulière. Lovecraft porte un regard sur le monde, complexe, ambigu, entre haine raciste, obsession pour la tradition, passion pour la science, grand adepte de la pensée critique et grand penseur de l'impasse de l'existentialisme. C'est tout un univers que l'on découvre et le livre parvient à ne jamais nous égarer ou nous ennuyer. Joshi aime Lovecraft, mais pas d'un amour aveugle... non, il déballe tout, il trie le vrai du faux et construit le puzzle du maitre de Providence, personnage tellement contradictoire qui se construit au fur et à mesure du temps le menant à l'inéluctable.

Evidemment, connaitre l'œuvre est nécessaire pour voir apparaître les différentes influences que certains écrivains vont avoir pour HPL. Mais pour ceux qui connaissent l'antre de l'univers de HPL, voici un livre monstre digne de son imaginaire, personnel et intransigeant, généreux et exigeant, le travail d'une vie... Remarquable et incontournable.

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 478
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 333 fois
A été remercié : 579 fois

Re: Lectures du moment

Message par elpiolito » 26 juil. 2022 20:34

Image

The expanse 5 - Les jeux de Nemesis

J'étais pas prêt pour celui-là.

Le tome 3 avait ouvert les anneaux après une grosse moitié théologique et de bonnes grosses scènes d'actions. Pas le plus intéressant mais on ouvrait des perspectives folles.
Le tome 4 suivait naturellement l'intrigue des anneaux avec une exploration des planètes. Tome correct et qui fait le job mais quand même quelques morceaux plan-plans, finalement assez peu d'avancée sur la proto-molécule, beaucoup de manque sur la politique et le système solaire (qui était dans les gros points positifs des premiers tomes). On était sur un épisode de Stargate Sg-1 de milieu de saison : pas mauvais mais bon, va falloir penser à remettre du gaz car on fait du sur-place.

C'est donc pas forcément en joie que j'ai abordé ce tome 5 (j'ai un peu traîner avant de m'y mettre), d'autant que la 4ème de couverture indiquait que le rossi était en panne et que l'équipe se dispersait : ça sentait le bon gros tome de transition - la série commence sérieusement à patauger après des débuts en fanfare.

Le début est exactement comme annoncé sur la 4ème de couverture : le rossi est en panne et est en réparation. Les personnages se séparent : Amos retourne sur Terre enquêter sur le décès d'une amie proche, Alex retourne sur Mars voir son ex-femme, Naomi part mystérieusement rejoindre d'anciens "amis" ceinturien, Holden se retrouve seul avec sa cafetière et Fred Johnson.

Clairement, c'est moins chiant que ça n'y parait : pour la première fois, on suit chaque membre du rossi (et pas juste Holden) et ça permet d'en apprendre plus sur chacun d'entre eux. A ce jeu, Naomi hérite de l'intrigue la plus touffue et la plus surprenante, Alex et Amos ne font que confirmer ce qui était déjà sous-entendu dans les tomes précédents (ce n'est pas inintéressant pour autant). Chaque membre est à des endroits différents et on sent les amorces d'enquêtes et d'évènement à venir sans trop savoir où l'on va. Un peu comme sur le tome 1 où Miller enquêtait pendant que l'équipe du Rossi se formait, il se dégage le même genre d'intrigue.

Holden retrouve ainsi la journaliste du tome 3, Alex retrouve Bobby, Amos fait des coucous à Avarasallara (leurs dialogues sont fabuleux), Naomi raccroche avec quelques lieux des épisodes précédents. Ce qui est intéressant, c'est qu'après plusieurs tomes avec de nouveaux personnages qu'on ne retrouvait pas ensuite, ce tome raccroche énormément de personnage déjà apparus et évolués de leur côté sans que ça ne soit surfait. Finalement, la pause du tome 4 a permis de faire une sorte de coupure qui a permis des évolutions qui n'auraient pas pu être faite autrement.

C'est l'occasion aussi de redévelopper les relations entre factions : Mars qui se vide suite à l'ouverture des anneaux, les gens sur la Terre au basique, la place de la ceinture... Assez intéressant, même s'il ne se passe pas grand chose côté action.

Et puis, à 40% du bouquin, grosse grosse claque dans la gueule
Spoiler
Show
Alex et Bobby qui se font tirer dessus par les "amis" de Naomi qui déclenchent leur plan, à savoir une attaque coordoonnée pour balancer des météorites
sur la Terre tout en volant la protomolécule sur Tycho, essayer de tuer le premier ministre martien et prendre le contrôle des anneaux.

Clairement, je l'ai pas vu venir, grosse grosse claque. Tout ce qui a été mis en place trouve son point d'orgue ici et ça ne s'arrête plus ensuite, c'est le festival. Si les aventures d'Amos et Clarissa Mao dans le monde postapocalyptique font un peu "aventures annexes", elles ne plombent pas les histories des 3 autres qui sont passionnantes. Entre un Holden et un Fred impuissant qui essayent de revenir dans le jeu, un Alex/Bobby qui font des courses poursuites et une Naomy qui tente de s'échapper, c'est de haut vol.


Franchement, très très bon tome, la série est complètement relancé, ça fait plaisir !

Répondre