L'informatique pour les noobs

Où l'on signale les bugs, fait des suggestions d'améliorations, parle des évolutions du site...
Avatar du membre
Tan
Messages : 21
Enregistré le : 30 janv. 2019 13:55
A remercié : 13 fois
A été remercié : 29 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par Tan » 20 sept. 2019 13:45

elpiolito a écrit :
18 sept. 2019 17:19
Dès fois, j'ai l'impression d'être comme Harry Potter : je vis dans un monde où il y a un second monde complètement caché et ignoré de la plupart des gens, avec ces propres règles, son propre fonctionnement.
Quand un non initié me voit travailler, il ne comprends souvent pas et à l'impression de voir de la magie.
Et pareil, on a nos grands méchants qui veulent asservir les non initiés et dominer le monde.
Tout pareil.

(Sauf le quidditch... du sport, faudrait pas déconner non plus)
J'ai vu the internship. Je sais très bien que vous faites du Quidditch!

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 242
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 198 fois
A été remercié : 318 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par elpiolito » 25 sept. 2019 09:53

Tan a écrit :
20 sept. 2019 13:45
J'ai vu the internship. Je sais très bien que vous faites du Quidditch!
C'est comme le père noël ou ET : c'est de la fiction, ça n'existe pas.
(ce passage où ils doivent courir pour choper les bourses d'un mec qui est habillé comme dans les années 70... ^^)

Après cet intermède comique de très haute qualité (n'en déplaise aux rabats-joies sans humour), reprenons avec Google.

L'activité historique de Google est le moteur de recherche sur le web (oui, no way Koss).
Un moteur de recherche, ça fonctionne en plusieurs étapes. Une première étape est l'envoi de "crawlers" : ce sont tout simplement des ordinateurs/serveurs qui lancent des requêtes sur les différents sites webs pour en récupérer le contenu. Bien évidemment, ils ne "voient" pas la page mais analysent le code qui est renvoyé (le HTML, cf. un post d'un autre jour) d'où l'importance de bien respecter les titres2/3, les textes alternatifs dans les images pour un meilleur référencement, etc. Ces crawlers ne voient que le web dit visible, c'est à dire ce qui est accessible par des liens. Par exemple, quand ils parcourent allocine, le crawler peut tomber sur la signature de jojo76 qui a un lien vers serieall.fr. Le crawler note ce lien et lui ou un de ses camarades va passer voir ensuite ce qu'il y a à cette adresse. C'est le web visible, en opposition à tous les autres web profond/dark web, etc. qui veulent juste dire que la page web n'est pas accessible aux moteurs de recherche. Par exemple, les pages admin de serieall sont du web profond : il vous faut vous connecter pour y accéder (et avoir les droits d'admins", chose que le crawler n'a pas). Ces pages ne sont donc pas référencés et ne font pas partie du web visible. (juste une petite apparté)
Ces crawlers, en scannant les pages web construisent un index des sites web : tel site parle de tel domaine, tel autre de ça, etc. et leur attribut une pertinence (par exemple, si vous avez 18 pages qui parlent de canne à pêche, c'est plus pertinent sur la pêche qu'un autre site qui n'en parle qu'une fois au fin fond d'une page). Quand vous faites une requête de recherche, le moteur regarde dans cet index pour trouver les sites web les plus pertinent à votre demande et vous les envoyer.

Quand Google arrive sur le marché fin des années 90, la plupart des moteurs de recherche sont des pages web super chargées, avec de la publicité qui clignote partout dans tous les sens (je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans...). Les moteurs de recherche à cette époque fonctionnaient avec les mots clés : plus vous en mettiez, plus vous étiez haut. C'était assez n'importe quoi car il suffisait que vous notiez des trucs comme préservatif 1000 fois dedans tout en ne les affichant pas aux utilisateurs pour que vous vous retrouviez propulsé en haut des résultats pour le mot "préservatif"
Google a un peu dynamité tout ça en apportant deux choses : de la sobriété et PageRank. La sobriété, c'était juste un champ texte pour la recherche, au milieu d'une page blanche. Simple, clair, efficace, rapide : c'était la révolution par rapport à l'époque ! PageRank, c'est un algo de classement des sites web qui prend en compte le nombre de partage d'un site web : plus un site web est partagé par d'autres sites, plus il y a de chances qu'il soit pertinent. Exit donc les 10000 mots clés pour arriver en haut, il faut maintenant que votre site soit partagé par d'autres pour avoir une chance d'arriver en haut. Ce qui est une amélioration considérable : vu qu'en général, les gens ne partagent pas des "trucs nuls et sans intérêts" (notez les guillemets, c'est relatif), la pertinence des résultats était bien meilleurs. D'où également la pratique pour de nombreux bloggeurs de demander des partenariats/échanges de liens pour essayer de grappiller des places dans le classement.
Et donc Google a commencé à prendre des pages de marchés, l'algorithme a évolué (il est secret, bien entendu), le moteur s'est diversifié (images, actualités, livres, etc.) et à grossi jusqu'à devenir le leader mondial de la recherche.

Aujourd'hui, Google, c'est un monopole. En France, c'est autour de 90% de part de marché pour le moteur de recherche, dans le monde c'est un poil moins mais c'est assez haut aussi (plus le chiffre en tête). Comme tout bon monopole qui se respecte, ça pose des soucis en tout genre : manipulation de l'information, abus de position dominante, etc.
L'un des points récents autour de ces problématiques est Google Actualités. Le service référence les dernières news sur les sites webs des journaux et ces derniers accusent Google de reprendre leur prose sans payer de dédommagement parce que ce qu'affiche Google n'incite pas les internautes à aller visiter le site concerné, d'où l'impression de travailler gratos pour Google. Régulièrement, il y a des gouvernement qui sortent une loi pour créer un "droit voisin" qui oblige à payer une redevance pour la réutilisation d'articles de presse en citation (je ne suis pas juriste mais c'est pas jamais très clair). En Allemagne, par exemple, ça a été fait en 2013. Réponse de Google : ok, donc soit on déréférnce votre site de Google Actu, soit vous signez une décharge qui nous autorise à utiliser gratos des extraits : les éditeurs ont signés la décharge. Pareil, en Espagne, en 2015, création d'une taxe similaire, cette fois non négociable. Réponse de Google : on ferme google actu en espagne, ce qui a entrainé une chute de 13% du trafic pour les petits médias. Dernièrement, l'UE a voté une proposition de loi sur le droit voisin : nul doute que Google va s'arranger pour la contourner :)
Bien entendu, cet abus de position dominante se retrouve un peu partout (j'y reviendrais plus tard).

Dans tout ça, comment Google gagne de l'argent ? Comme Facebook, en grande partie par la pub (mais pas que). Google est l'une des plus grosses centrales de publicité du net (si ce n'est la plus grosse). Ils fonctionnent principalement au lien sponsorisé : vous pouvez par exemple payer pour que votre site web apparaissent en haut avec le mot clé voiture. Bien entendu, plus le mot clés est recherché, plus vous payerez cher. Les publicités sont aussi affichées sur gmail et sur tout un tas de sites webs qui utilisent leur service Ads. Par exemple, sur serieall, on pourrait très bien s'inscrire au service ads et ajouter des publicités sur le site. On serait rémunéré au clic : si quelquu'n clique sur le lien, on obtient 1 centime, etc.
La force de leur système de publicité repose sur leurs algorithmes de ciblage : comme pour l'indexation de site web, google va afficher des publicités en fonction de ce que parle votre page. Si elle parle de Game Of Thrones, vous aurez des pubs pour Game of Thrones. Si c'est de voiture, vous aurez une pub de voiture, etc. Même type de techno que pour le moteur de recherche, ce qui rend la publicité d'autant plus efficace.
On peut reprocher ce que l'on veut aux GAFAM mais globalement, s'ils sont arrivés là où ils en sont, c'est parce qu'ils ont des produits de qualités et dans la publicité, Google gère.
Bien entendu, là encore, Google est en position dominante ce qui pose des problèmes. Vous vous rappelez les journaux qui veulent une taxe de droit voisin pour Google Actu : la plupart du temps, ils se financent via la publicité. Publicité qui peut venir, en grande partie, de Google. Je vous laisse réfléchir aux problématiques de dépendances.

Bien entendu, comme Facebook, pour mieux rentabiliser la publicité, Google fait du ciblage et récupèrent un maximum de données personnelles. Et là, c'est aussi Open Bar.
Déjà, Google conserve l'historique de vos recherches. Donc si vous avez cherché 10 fois "mal au cul" dans la journée, ils savent que vous êtes une cible idéale pour la crème hémorroïdaire (ou le plug anal si votre nom est Marie-Louise).
Ensuite, ils utilisent les données qu'ils récupèrent de leur galaxie de services et logiciels. Google lance beaucoup de choses mais en tue aussi beaucoup : si c'est rentable, ça reste, si ça ne l'est pas, ça dégage. Il y a un site qui les référence d'ailleurs : https://killedbygoogle.com/
Comme beaucoup de leurs produits sont gratuits, c'est qu'ils pompent vos données personnelles pour se rémunérer. Gmail, par exemple : il analysent les mails pour vous proposer du ciblage. C'est publique et indiqué dans les CGUs. Il en est de même pour les autres services : Google doc, google agenda, google photos, Youtube, etc. Je ne m’étale pas sur ce qu'ils peuvent récupérer, c'est exactement pareil que pour facebook.
Et comme Facebook, ils peuvent récupérer de la donnée même si vous n'utilisez pas leur service par des moyens détournés. Par exemple, grâce à Google Analytics, le service de statistiques (qui était utilisé sur la V1 de serieall) : en gros, ça télécharge, à chaque page du site web que vous visitez, un petit bout de code qui renvoi à google ce que vous faites. C'est très efficace et est utilisé sur de nombreux sites pour du suivi statistique des visiteurs, parce que Google possédant d'autres données sur vous, les recoupent avec : par exemple les tranches d'âge, etc. ; mais il permet aussi à Google de suivre votre parcours de navigation de sites en sites et de vous tracer (même en navigation privée). C'est ce genre de problématiques qu'est censé résoudre la RGPD : ils ne peuvent faire du suivi que si vous acceptez. En pratique, beaucoup de sites ne sont pas conformes (mais la CNIL est super laxiste sur les gros sites français...)
C'est à peu près les mêmes techniques que facebook : en fait, le seul truc que Google n'a jamais réussi à bien faire est un réseau social ^^

Si la publicité était l'un des moyens de financement principaux de Google, il s'est diversifié depuis.
Vous avez déjà toute la partie "professionnelle" de ses applications qui rapporte un peu. Gmail, par exemple, vous pouvez l'utiliser pour votre entreprise avec votre nom de domaine mais il faut payer. Le cloud google, vous êtes limité à 15Go, au-delà, vous payez (mais ils vous pompent vos données personnelles hein, on prend le beurre et l'argent du beurre ^^). Pareillement, si vous utilisez Maps pour vos applis à fort trafic, vous allez payez une redevance.
Google est aussi un fournisseur de Cloud. S'il est loin derrière Amazon et son AWS, il est le 3ème mondial et gagne des parts de marchés. Le marché est très lucratif et comme Amazon, vous pouvez très bien naviguer sur un site/utiliser une application qui n'a rien à voir avec Google mais qui fonctionne grâce au cloud de Google.
Jusque là, on est sur des trucs standards pour une entreprise de service.

Sauf que Google à une grosse stratégie putassière (disons le franchement) et profite de son abus de position dominante pour faire ce qu'il veut ensuite (note : c'est la même stratégie qu'Amazon a appliqué pour les libraires).
Cela se passe en plusieurs temps :
- Google lance un nouveau service. C'est la plupart du temps gratuit. C'est en général très bien foutu et ça fonctionne bien.
- Google met à disposition des APIs pour utiliser le service. Les Apis, c'est du code pour les développeurs qui simplifie l'utilisation du produit. Par exemple, pour Google Maps, google met une API à disposition pour l'intégrer dans un site web en deux lignes de code, pour faire des recherches de destination, etc. Les Api's sont gratuites (ou alors avec des limites d'utilisation très haute)
- Google met le paquet pour améliorer l'outil et le démarquer de la concurrence. la société a les sous pour le faire et leur solution devient la référence (par exemple, Google Maps). Tout le monde l'utilise, des simples utilisateurs aux développeurs qui y voient un gain de temps non négligeable : en 2h, vous avez mis l'outil en place contre des mois de boulot. Et en plus, c'est gratuit.
- Google est en situation de monopole.
- Google change ces conditions d'utilisation. Les limites d'utilisation gratuite d'Apis baissent, les tarifs augmentent. Vous qui l'utilisiez gratos pour votre appli, vous vous retrouvez à payer. Si vous ne voulez pas, ça coupe et vous perdez vos utilisateurs. Développer la même chose : des mois de boulot. Les alternatives ? Inexistantes, pas au même niveau ou même tarif. Donc vous payez Google, car c'est plus simple.

C'est assez systématique. Ils ont fait le coup sur Maps il y a quelques temps, ça a bien fait mal.

De temps en temps, certains de leur produit sont OpenSource. C'est le cas d'Android par exemple, qui a tout son coeur qui est Open-source : si vous voulez, vous pouvez faire votre propre ROM et l'installer sur votre téléphone (pas recommandé néanmoins).
Et bien, ils ont fait exactement la même chose.
Ils ont poussés leur système en open-source : tout le monde s'est rué dessus. Vu la complexité d'un tel système à faire, un truc gratos contre de l'iOS vérouillé, une aubaine.
La subtilité est dans ce qui est OpenSource : c'est le coeur. Pas les applis ni les autres fonctionnalités Google. Dont le Playstore, le magasin d'applications que vous installez sur votre téléphone.
Et au début, c'était gratuit.
Puis, quand Android s'est bien implanté, ils ont commencé à imposer des contraintes aux constructeurs. Vous voulez le store ? Vous payez. Vous ne le voulez pas ? Pas grave mais toutes les applications étant dessus, bon courage pour expliquer à vos utilisateurs pourquoi ils ne peuvent pas installer facebook...
Donc les constructeurs payent parce que s'ils peuvent mettre une version gratuite du système, il leur faut le store.
Et ça va même plus loin parce qu'en plus de payer, Google impose aux constructeurs d'installer un minimum de 7 ou 9 applications Google sur les téléphones. C'est pour ça que quand vous achetez un téléphone android, vous avez déjà agenda, google photo, google livre, etc. Parce que pour avoir le playstore, les constructeurs doivent installer d'autres applis.
Voilà voilà.

D'ailleurs, l'UE a imposé à Google de proposer à l'utilisateur des alternatives sur Android pour le moteur de recherche et le navigateur. Vous avez surement du voir passer les écrans, si vous avez un téléphone sous android : on vous a demandé si vous vouliez installer un autre navigateur que Chrome avec une liste de navigateur, de même que l'installation d'un moteur de recherche alternatif.
Pourquoi pas, sur le papier ça ne semble pas déconnant pour essayer de rétablir un semblant d'équité et casser le monopole.
Sauf qu'en pratique, les gens s'en foutent. Et Google a trouvé le moyen de se faire un peu d'argent grâce à ça : ils mettent les places aux enchères ! Comme ils doivent lister des alternatives mais ne peuvent pas tous les mettre (ça ne leur est d'ailleurs pas demandé), ils ont pour idée de mettre ce nombre réduit de place aux enchères : vous voulez être sur la page des alternatives à Chrome ? Payez. Bien entendu, c'est justifié par le fait que c'est pour un maximum d'équité : chacun à la possibilité, s'il paye suffisamment cher, de se voir présent, ce qui veut dire que ce ne seront pas les plus gros en tête de liste. Sauf qu'on aurait pu faire une liste d'inscription et faire de l'aléatoire dessus pas exemple au lieu d'enchères qui vont, de toute façon, favoriser ceux qui ont le plus gros portefeuille.... Vraiment une entreprise à la point de l'innovation, Google ! (https://www.blogdumoderateur.com/google ... x-android/)

C'est un peu la même chose avec Google Chrome.
Chrome reposait sur le moteur de rendu Webkit. C'est le même qui est utilisé par Apple pour Safari. C'est Open source. Il existe aussi une version open-source de Chrome, Chromium. C'est Chrome sans les ajouts de Google (connexion avec compte google, services supplémentaires liés à Google).
Google a fait énormément de lobying pour le faire passer chez le plus grand nombre : installation par défaut avec tout un tas de logiciels, grosse pub sur le moteur de recherche, etc.
Google a également introduit sciemment des bugs dans le code source de ses sites webs pour les faire planter sur les navigateurs de la concurrence, bugs qui étaient gérés sous Chrome. Ou alors, ils ajoutaient de la pub pour chrome si qqun cherchait firefox. Ou alors, ils disaient que le navigateur n'était pas compatible (alors que oui) (source :https://www.zdnet.fr/actualites/un-anci ... 883529.htm )
Bref, Google a finalement gagné la guerre des navigateurs et à une position hégémonique dessus.
Qu'est ce qu'il en retire ? Beaucoup de choses.
Outre vos données personnelles (Chrome remonte beaucoup d'informations), Google peut se permettre d'imposer les standards qu'il veut dans le web, les technologies qu'il veut. C'est simple : il dit, je veux faire comme ça et il le fait. Comme Google Chrome a une part de marché phénoménale, les autres navigateurs sont obligés de suivre parce que sinon, certains sites ne fonctionneraient que sur Chrome, etc.
Depuis, Google a également fait son propre fork de webkit : en gros, il a copier coller et développe dans son coin. Apple ne profites donc plus des avancées de Google et doit maintenir avec une équipe restreinte webkit (ou basculer sur le nouveau de Google). Microsoft a di'alleurs jeté l'éponge et va utiliser le même moteur de rendu que Chrome pour ses nouvelles versions de Edge. Et les quelques autres navigateurs qui reposent sur la même base (Brave, Opéra, etc.) ne font que renforcer la suprématie de Google sur ce domaine.
Google est également rentré en croisade contre les bloqueurs de publicités dernièrement. Il a passé un partenariat avec Adblock plus pour que ses publicités ne soient pas bloquées.Un peu comme si TF1 payait pour que votre télécommande n'affiche que TF1 sur votre télévision...
Mais tout ça est gratuit et Open-Source, vous pouvez très bien faire votre propre version du navigateur si vous le voulez (sans les trucs à haute valeur ajoutée) :)

Dans les autres petites trucs "rigolos", Re-Captcha, l'un des systèmes pour vérifier que vous n'êtes pas un robot (et l'un des plus utilisés) appartient à Google. C'est celui qui vous propose des mots de livres à lire ou des feux rouges à trouver sur une image.
C'est gratuit à utiliser pour les développeurs mais Google a trouvé le moyen de les rentabiliser.
En fait, ce que vous déchiffrez sont des scans de livres issus de Googe Livre (ah oui, Google fait des scans à grande échelle de tous les bouquins qui existent pour en faire un catalogue géant) ou des photos de Street View.
Et généralement, il vous propose 2 mots à lire (ou deux images à analyser) : sur les 2, le résultat est connu sur l'un des deux. Il partent sur principe que si le mot associé au mot correct est bon, le second doit l(être aussi donc ça valide. Au bout de plusieurs essais, si plusieurs personnes donnent le même résultat, c'est que ça doit être celui-là donc c'est automatiquement validé.
Et comme ça, vous avez travaillé gratos pour Google dans le décodage de texte que ses IA n'arrivaient pas à lire.
C'est pareil pour la détection de feux rouges sur les images de Street view : il sait où certains sont, pas à d'autres endroits. Quand vous validez, vous confirmez à Google qui parfois ne le savait pas. Cela les aident à améliorer leurs algorithmes pour les voitures autonomes.
Faire bosser gratuitement les gens à votre place sans qu'ils s'en rendent compte, malin, non ?

D'ailleurs, petit anecdote sur Street View : les voitures Google scannaient les réseaux Wifi en même temps qu'elles passaient dans les rues. Elles enregistraient leur nom, tout simplement.
A quoi ça servait ? A vous géolocaliser : vous êtes connectés à un réseau wifi via votre téléphone android, google allait chercher le nom du réseau wifi dans sa base et avait une liste de position. Cela permettait de vous localiser avant que le système GPS soit activée voir pallier les soucis.
ça permet aussi de récupérer vos données personnelles. Ils se sont fait taper sur les doigts en Allemagne à cause de ça.

Je vous en passe pas mal, il y a toute sorte de violation en tout genre, ce sont les mêmes que chez les autres (écoute des Google Assistants par exemple, trucs du genre).

Petite précision : je parle de Google mais Google n'est qu'une filliale d'Alphabet, la société mère. Qui gruge le fisc, collabore avec la NSA, tout ça, tout ça.
C'est surtout qu'en dehors des activités propres à Google, il y a d'autres activités.
Par exemple, les ex-Google Car et la voiture connectée. Il y a une filliale spécialisée dans le médical qui fait des objets connectés médicaux (lentille pour diabétique, cuillère spéciale pour personnes avec Parkinson, création d'un gigantesque fichier d'adn, création de zombies (bon, ok, je déconne sur celui-là ) etc.).
Nul doute que, comme chez Facebook, il doit y avoir des ingénieurs qui travaillent à lire les pensées (ah oui, je vous l'avais pas dit ça : https://www.theguardian.com/technology/ ... hnology-f8)

Bref, j'ai aussi fait long sur Google, je vais arrêter là aussi mais on pourrait surement en faire plusieurs numéros.

La prochaine fois, on fera Microsoft, le fameux M de GAFAM qui a tendance à sauter dans les médias traditionnels (alors qu'il n'y a pas de raisons)

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 339
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 318 fois
A été remercié : 302 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par Altaïr » 25 sept. 2019 11:13

Tu m'as appris le coup des captcha, et j'avoue que je trouve ça plutôt inoffensif et malin, pour le coup. Ces algos de reconnaissance automatique fonctionnent par apprentissage, et sont d'autant plus performants qu'ils ont une base de données élevée - et on parle de très très grand nombre de données. C'est assez élégant finalement, d'augmenter cette base de donnée en fournissant un service gratuit en échange :)

J'avoue être partagée sur google, plus globalement, parce que leurs algos c'est quand même hyper impressionnant d'un point de vue technique. ça utilise des maths de très haut niveau, assez magiques. Mais on est d'accord que le monopole c'est mal, idem l'abus de position dominante. Mais bon sang, techniquement, ce qu'ils font, c'est vraiment beau. Et ils fournissent un vrai service, sur lequel ils sont imbattables - ce qu'à mon sens ni facebook, ni apple, ni amazon ne font.

Sinon, facebook aussi fait plein d'autres trucs qui n'ont que peu avoir avec la pub ou les réseaux sociaux. Ils ont de vrais labos de R&D d'assez haut niveau, au moins dans le domaine des télécoms et des charges utiles de satellites (ça c'est parce que je les croise en conf).

Avatar du membre
Marie-Louise
Maire de Série-All
Messages : 434
Enregistré le : 29 janv. 2019 22:42
A remercié : 575 fois
A été remercié : 335 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par Marie-Louise » 25 sept. 2019 11:49

elpiolito a écrit :
25 sept. 2019 09:53
Donc si vous avez cherché 10 fois "mal au cul" dans la journée, ils savent que vous êtes une cible idéale pour la crème hémorroïdaire (ou le plug anal si votre nom est Marie-Louise).
Impossible que ce soit douloureux lorsque Marie-Louise utilise un plug anal... ;)

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 242
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 198 fois
A été remercié : 318 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par elpiolito » 25 sept. 2019 11:59

Chez Google, il y a beaucoup de très jolies choses et ils semblent vraiment mettre le budget pour faire du vrai travail de recherche. Le problème, c'est le passage entre le labo et l'exploitation qui est dérangeante. Mais il est clair qu'ils ont des pointures sur énormément de domaines (mais là encore, ils concentrent énormément).

Mais globalement, les GAFAMS investissent beaucoup dans la recherche parce qu'ils savent que s'ils ne de diversifient pas, ils se feront bouffer au prochain saut technologique.Et ils font de la vraie recherche, pas de la "pseudo innovation" comme nous explique les 10 000 startups qui se lancent tous les ans avec pour objectif de casser le marcher.
Altaïr a écrit :
25 sept. 2019 11:13
Et ils fournissent un vrai service, sur lequel ils sont imbattables - ce qu'à mon sens ni facebook, ni apple, ni amazon ne font.
Là dessus, je suis plus nuancé.

Par exemple, niveau réseau social, même si je suis hyper critique vis-à-vis de Facebook, aucun n'arrive à son niveau. Google s'y est essayé plusieurs fois, il n'a jamais réussit et pourtant, je pense qu'ils y ont mis les moyens. Et c'est le seul moyen de beaucoup de gens pour communiquer.

Amazon, c'est pareil. Certes, il y a plein d'autres sites de e-commerce mais franchement, niveau parcours client, c'est le top. C'est simple, sobre, efficace. T'achètes un produit vendu par Amazon (le marketplace, c'est autre chose), tu as un soucis avec, ton retour/renvoi en garanti, ça passe tout seul sans problème (en tout cas, j'ai jamais eu de soucis, le service était nickel).
Les autres sites de e-commerce que j'ai pu tester, non seulement t'as l'impression de te faire enfler de tous les côtés (coucou cdiscount et tes assurances merdiques que tu rajoutes automatiquement) mais dès que t'as un soucis, il te faut limite faire constater le problème par huissier avant de pouvoir être pris en charge. Je me suis payé LDLC/Materiel.net pour du SAV, c'est une horreur, j'y ai passé 2 mois pour une barrette de RAM qui ne fonctionnait pas, ils m'ont tout fait pour ne pas les prendre en charge (me prendre pour un con, "attention, vous allez payer si vous vous trompez", changement 3 fois d'interlocuteur, etc.). Amazon, RAZ donc non, pour moi, aussi détestable soit leur méthode, je trouve que le service client est impeccable.

Avatar du membre
Nicknackpadiwak
Messages : 337
Enregistré le : 29 janv. 2019 07:37
A remercié : 441 fois
A été remercié : 349 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par Nicknackpadiwak » 25 sept. 2019 12:55

Et Ecosia, le moteur de recherche qui replante des arbres, replante-t-il vraiment des arbres?

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 242
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 198 fois
A été remercié : 318 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par elpiolito » 25 sept. 2019 14:24

Nicknackpadiwak a écrit :
25 sept. 2019 12:55
Et Ecosia, le moteur de recherche qui replante des arbres, replante-t-il vraiment des arbres?
Oui, surement.

Par contre, c'est pas un moteur de recherche, c'est un méta-moteur. C'est à dire qu'il utilise les résultats d'un autre moteur qu'il encapsule dans un enrobage propre. Pour Ecosia, c'est Bing de Microsoft qui est utilisé donc niveau recherche, c'est comme si tu utilisais Bing. Pour le reste, c'est de l'enrobage technique et là, ils font ce qu'ils veulent. A priori, les résultats sont enrobés de pub de chez Yahoo.
Bref, ça fait surement des actions concrètes pour la planette. Par contre, si tu veux pas utiliser du GAFAM ou si tu tiens à ta vie privée, pas sûr que ce soit le meilleur candidat.

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 242
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 198 fois
A été remercié : 318 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par elpiolito » 25 sept. 2019 14:38

elpiolito a écrit :
25 sept. 2019 09:53
Dernièrement, l'UE a voté une proposition de loi sur le droit voisin : nul doute que Google va s'arranger pour la contourner :)
Ah bah tiens, quand on parle du loup : https://www.nextinpact.com/news/108234- ... presse.htm
:)

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 339
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 318 fois
A été remercié : 302 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par Altaïr » 25 sept. 2019 15:07

elpiolito a écrit :
25 sept. 2019 11:59
Mais globalement, les GAFAMS investissent beaucoup dans la recherche parce qu'ils savent que s'ils ne de diversifient pas, ils se feront bouffer au prochain saut technologique.Et ils font de la vraie recherche, pas de la "pseudo innovation" comme nous explique les 10 000 startups qui se lancent tous les ans avec pour objectif de casser le marcher.
Oui, tout à fait d'accord. Ils sont TRES bons. Et ils ont des moyens, eux...
Par exemple, niveau réseau social, même si je suis hyper critique vis-à-vis de Facebook, aucun n'arrive à son niveau. Google s'y est essayé plusieurs fois, il n'a jamais réussit et pourtant, je pense qu'ils y ont mis les moyens. Et c'est le seul moyen de beaucoup de gens pour communiquer.
Oui je vois ce que tu veux dire.

Mais tu vois je n'ai jamais eu de compte facebook et ça ne me manque pas. D'ailleurs je ne vais jamais sur facebook, ils m'énervent à vouloir me forcer la main pour que je m'inscrive.

Amazon oui, c'est clair, je partage ton avis - du point de vue du client, c'est hyper bien fichu, pratique, rapide... d'ailleurs je me force "éthiquement" à faire marcher le commerce local à côté de chez moi, mais il n'y a pas photo - il faut 5 jours pour qu'un livre que je commande chez mon libraire arrive, tandis que chez amazon je l'ai au plus tard 2 jours plus tard dans ma boite aux lettres.
Mais cela dit, je peux me passer d'amazon. C'est moins bien ailleurs, mais amazon offre un service qui ne m'est pas indispensable.

Pour ce qui est de google, ben... je ne peux pas m'en passer. Et les concurrents sont beaucoup moins efficace... j'ai essayé.
Un truc bête aussi : la recherche des sources pour les images - leur algo est hyper impressionnant, et à ma connaissance sans équivalent. Et c'est quand même LE seul truc qui permet de combattre le vol d’œuvre d'art, et de rendre aux artistes la paternité de leurs oeuvres.

Mais c'est peut-être juste moi :)

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 242
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 198 fois
A été remercié : 318 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par elpiolito » 25 sept. 2019 16:02

Là, on est plus sur des usages et des façons de consommer.

Si tu te mets éleveur de chèvre dans une communauté hippie dans le Larzac, il y a de grandes chances que tu puisses te passer de tous les GAFAMS ;)

Pour le reste, ils sont malheureusement incontournables et si tu peux te passer de certains (enfin, avec les clouds, c'est dur mais en restant sur les produits principaux, on doit pouvoir), parfois, il n'y a tout simplement pas d'alternatives.
Les smartphones par exemple, soit tu es chez Apple, soit tu as un Android (donc Google), soit tu as un vieux téléphone et tu retombe dans la case "éleveur de chèvre". Vraiment un sujet complexe.

Avatar du membre
Altaïr
Messages : 339
Enregistré le : 29 janv. 2019 17:55
A remercié : 318 fois
A été remercié : 302 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par Altaïr » 25 sept. 2019 16:06

Oui j'avoue que quand je vais dans ma Creuse presque natale je traque les rares coins où la 4G passe, mais là le problème vient plutôt de moi :)

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 242
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 198 fois
A été remercié : 318 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par elpiolito » 01 oct. 2019 10:46

Pour éviter le manque, un nouvel intermède :

Avatar du membre
Tan
Messages : 21
Enregistré le : 30 janv. 2019 13:55
A remercié : 13 fois
A été remercié : 29 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par Tan » 01 oct. 2019 13:17

Altaïr a écrit :
25 sept. 2019 15:07

Mais tu vois je n'ai jamais eu de compte facebook et ça ne me manque pas. D'ailleurs je ne vais jamais sur facebook, ils m'énervent à vouloir me forcer la main pour que je m'inscrive.
Dans un ancien studio 404 pénélope Bagieu évoquait son départ de FB et commentait : "je ne suis plus invitée aux soirées, les invits passent par FB".
Je pense que c'est avant tout une affaire de cercles. Dans certaines communautés ou chez certaines personnes FB est indispensable si l'on ne veut se tenir au courant.
Moi par exemple je fais du GN. Tout passe par FB : les annonces d’événements, les discussions post et pré-événement, les inscriptions... Et je suppose qu'il doit y avoir pas mal de communautés similaires.

Avatar du membre
elpiolito
Roi du terrier
Messages : 242
Enregistré le : 29 janv. 2019 09:38
A remercié : 198 fois
A été remercié : 318 fois

Re: L'informatique pour les noobs

Message par elpiolito » 15 oct. 2019 14:17

Et on termine notre tour des GAFAM avec Microsoft.

Alors, si vous suivez l'actualité, vous avez surement remarqué que l'on parle souvent de GAFA, pas de GAFAM. A vrai dire, il n'y a que sur les sites de libristes que l'on parle de GAFAM et que l'on inclut MIcrosoft.
Pourquoi on compte Microsoft des fois et pas d'autres ?

Microsoft commence à faire figure de vétéran dans l'informatique. Et, au contraire de Facebook, Google et Amazon, il s'est déjà fait taper sur les doigts pour position de monopole. Là où Google s'est juste vu demander de proposer des alternatives à Chrome il y a quelques mois, ça fait 15 ans que Microsoft doit le faire sous Windows. Il y a déjà eu des petites choses qui font que Microsoft a depuis négocié des accords et des arranegements en tout genre avec les gouvernements. Ils sont donc moins sous les radars que les 4 autres et les gouvernements renaclent un peu à leur taper dessus : difficile de demander de l'argent à la boîte avec laquelle tu as contractualisé tout ton matériel militaire (il y a un Cash Inverstigation sur les contrats militaires, si voàus kiffez Elise Lucet). Les casseroles sont aussi un peu plus anciennes, même s'il en sort de nouvelles de temps à autres.

Donc Microsoft, fondée par Bill Gates (le type dont Koss a des portraits géants dans sa chambre visiblement), c'est d'abord Windows, le système d'exploitation. Le système d'exploitation est le chef d'orchestre de votre ordinateur, celui qui gère tout. Selon le matériel, vous avez des systèmes différents. par exemple, sur mobile, vous avez Android ou iOS. Sur les ordinateurs de bureaux, vous avez Windows, MacOs ou linux/unix et dérivés. Sur les serveurs (comme celui de serieall), vous pouvez avoir Windows ou Linux/Unix/dérivés. Il n'y a que sur les ordinateurs personnels que Windows est en situation de monopole et équipe le plus grand nombre. Sur tout le reste, c'est négligeable.
Windows donc est un système d'exploitation et il est payant. Oui, windows est payant et vous payez la licence quand vous achetez un ordinateur, c'est compris dans le prix. Si vous voulez l'achetez indépendamment, ça vaut une petite centaine d'euros en moyenne. Je le précise car souvent, les gens ne le savent pas parce que ce n'est pas indiqué explicitement à l'achat. C'est fait exprès, on appelle même cela la "Taxe Windows" (https://fr.wikipedia.org/wiki/Taxe_Windows) même si c'est à la limite de la légalité...
Je dis ça parce que malgré le fait que vous ayez payer, vous avez peut-être remarqué que vous aviez des "tiles publicitaires" parfois dans votre menu démarrer. Il faut savoir également que chaque version de windows 10 propose un identifiant publicitaire unique pour mieux vous cibler pour les publicités. Par exemple, quand vous jouez au solitaire, l'_identifiant peut servir à vous proposer des pubs adaptée.

Si vous ne l'avez pas déjà fait, prenez un peu le temps de parcourir les options de confidentialité dans vos paramètres : vous allez peut-être découvrir que vous laissez l'accès à votre géoloc, contact ou webcam à un peu trop de monde. c'est normal : par défaut, vous autorisez tout. Bien évidemment, on vous a peut-être forcé à faire un compte microsoft pour vous synchroniser, tout ça : ce n'est pas obligatoire pour windows 10 (même si on vous dit que c'est fortement recommandé).
Il y a tout un système de Télémétrie qui rend votre PC très bavard. Ce système remonte tout un tas d'informations comme le temps passé sur le PC, quelles applications ont été ouvertes, etc. même si vous désactivez la télémétrie.
Les recherches que vous tapez dans le menu démarrez remonte chez Microsoft. Même si vous avez désactivé la recherche en ligne.
Windows collectait vos clés wifi et les partageait, par défaut, avec Skype ou vos contacts facebook : c'était wifi-sense. L'idée, pas forcément idiote point de vue utilisateur (vos potes, quand ils venaient chez vous, se connectaient automatiquement à votre wifi) était aussi une abbération niveau sécurité. C'est désactivé maitenant mais Microsoft continue la collecte.
Bitlocker, le système de cryptade des disques durs, remontent les clés de cryptage chez Microsoft (en téhorie, vous devriez être le seul à les connaître)

Microsoft, se n'est pas non plus que Windows, c'est aussi pas mal de logiciels dont la fameuse suite Office ou Skype.
Skype à la base, c'était un logiciel de communication décentralisé. Depuis son rachat par Microsoft, toutes les communications passent pas les serveurs de Microsoft. En gros, tout est centralisé, c'est plus facile pour les écoutes et les interceptions.
Parce que Microsoft collabore beaucoup beaucoup avec les gouvernements. Par exemple, le skype chinois est adapté au marché chinois : c'est à dire avec une porte d'écoute pour le gouvernement. Le windows 10 possède les mêmes aménagements. En tunisie, sous Ben Ali, Micorosft a fait quelques bidouilles pour que le régime en place puisse espionner sans être détecter.
Dans le meme genre que chez Google, Amazon, Facebook et Apple, il y a des écoutes de ce que vous racontez à Cortana ou à votre XBox

Dernièrement, Microsoft a racheter GitHub. Github, c'est une plateforme pour développeur pour stocker leur code source. Et bien depuis quelques temps, il y a des comptes utilisateurs github qui sautent. Des gens en Crimée, en Chine, etc. (Amazon fait pareil, soit dit en passant)
A priori, j'ai entendu dire que Minecraft, depuis que c'était passé chez Microsoft, ça avait été bien dégommé aussi. Faudrait que je regarde plus en détail.


Bref, j'ai fait court et concis ce coup-ci parce que j'ai pas mal déblatéré sur les autres et c'est la même chose (et je vous épargne les grosses casseroles des années 2000, à l'époque où ils essayaient de tuer le libre (alors que maintenant, ils essayent de l'infiltrer)).

Répondre